Le cri de détresse des étudiants marocains de Chine bloqués au Maroc

15 mars 2022 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Bloqués au Maroc depuis deux ans en raison de la crise sanitaire du Covid-19 et la fermeture des frontières chinoises, les étudiants marocains poursuivant leurs études en Chine, demandent à retourner dans leurs universités pour poursuivre leur formation.

Estimés à plus de 1 000, ces étudiants bloqués au Maroc depuis 2020 souhaitent rentrer en Chine, au regard de la situation épidémiologique relativement stable dans le monde. « Depuis 2020, nous suivons les cours à distance. Nous avons contacté l’ambassade de Chine au Maroc à ce sujet, mais on ne nous a donné aucune réponse… », confie leur porte-parole à Hespress.

Ces Marocains poursuivant leurs études en Chine rencontrent depuis deux ans plusieurs difficultés pour poursuivre leurs études, notamment le décalage horaire entre le Maroc et la Chine. « La Chine est en avance de 7 heures sur le Maroc. Ce qui fait que nous commençons nos cours la nuit, à partir de minuit jusqu’à 3 h voire 4 h du matin. Et après minuit, il est certain que nous avons du mal à nous concentrer, ce qui impacte fortement notre formation », explique le porte-parole.

À lire : Des étudiants marocains bloqués au Maroc suite à la suspension des vols avec la Russie

Depuis deux ans, ces étudiants en Chine ont régulièrement payé leur scolarité, variant entre 4 000 et 20 000 dirhams par an, selon l’université choisie ou la bourse obtenue, souligne-t-il, ajoutant que « les universités chinoises n’ont aucune visibilité sur le retour probable des étudiants étrangers. Ce qui fait que certaines d’entre elles dispensent uniquement des cours de langues en promettant aux étudiants des cours accélérés à leur retour en classe ».

Les étudiants demandent aux autorités marocaines d’organiser le retour de ceux d’entre eux qui sont en fin de formation afin de leur permettre « de valider l’année et d’obtenir leur diplôme ». Par ailleurs, la parlementaire du Mouvement populaire, Soukaina Lahmouch, a interpelé le ministère des Affaires étrangères pour savoir quelles mesures il entend adopter pour faciliter le retour en Chine de ces étudiants marocains. Pour le moment, aucune réponse des autorités. Les étudiants concernés, quant à eux, attendent une réponse claire quant à leur situation.

Sujets associés : Chine - Etudiants - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Hong Kong : un Marocain arrêté pour outrage au drapeau

Un Marocain soupçonné d’avoir profané le drapeau chinois a été arrêté à Hong Kong. Il encourt une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison, selon le Code pénal local.

Bloqués au Maroc, des enfants marocains nés en Espagne déscolarisés depuis 3 ans

Des enfants marocains nés en Espagne sont bloqués au Maroc en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Ils ont déjà passé trois ans sans être scolarisés. Leurs parents...

« Notre pays, nous a oubliés », le coup de gueule des Marocains résidant en Chine

Pour faire face à l’explosion des cas de contamination au Covid-19 en Chine, le Maroc a décidé de fermer ses frontières à tous les voyageurs venant de ce pays, quelle que soit...

Grosse galère pour des centaines d’étudiants marocains en Chine

Alors que l’année universitaire a repris depuis quelques semaines, quelque 500 étudiants marocains en Chine sont encore bloqués au pays. Ils attendent depuis septembre la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.