Le cri de détresse des étudiants marocains de Chine bloqués au Maroc

15 mars 2022 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Bloqués au Maroc depuis deux ans en raison de la crise sanitaire du Covid-19 et la fermeture des frontières chinoises, les étudiants marocains poursuivant leurs études en Chine, demandent à retourner dans leurs universités pour poursuivre leur formation.

Estimés à plus de 1 000, ces étudiants bloqués au Maroc depuis 2020 souhaitent rentrer en Chine, au regard de la situation épidémiologique relativement stable dans le monde. « Depuis 2020, nous suivons les cours à distance. Nous avons contacté l’ambassade de Chine au Maroc à ce sujet, mais on ne nous a donné aucune réponse… », confie leur porte-parole à Hespress.

Ces Marocains poursuivant leurs études en Chine rencontrent depuis deux ans plusieurs difficultés pour poursuivre leurs études, notamment le décalage horaire entre le Maroc et la Chine. « La Chine est en avance de 7 heures sur le Maroc. Ce qui fait que nous commençons nos cours la nuit, à partir de minuit jusqu’à 3 h voire 4 h du matin. Et après minuit, il est certain que nous avons du mal à nous concentrer, ce qui impacte fortement notre formation », explique le porte-parole.

À lire : Des étudiants marocains bloqués au Maroc suite à la suspension des vols avec la Russie

Depuis deux ans, ces étudiants en Chine ont régulièrement payé leur scolarité, variant entre 4 000 et 20 000 dirhams par an, selon l’université choisie ou la bourse obtenue, souligne-t-il, ajoutant que « les universités chinoises n’ont aucune visibilité sur le retour probable des étudiants étrangers. Ce qui fait que certaines d’entre elles dispensent uniquement des cours de langues en promettant aux étudiants des cours accélérés à leur retour en classe ».

Les étudiants demandent aux autorités marocaines d’organiser le retour de ceux d’entre eux qui sont en fin de formation afin de leur permettre « de valider l’année et d’obtenir leur diplôme ». Par ailleurs, la parlementaire du Mouvement populaire, Soukaina Lahmouch, a interpelé le ministère des Affaires étrangères pour savoir quelles mesures il entend adopter pour faciliter le retour en Chine de ces étudiants marocains. Pour le moment, aucune réponse des autorités. Les étudiants concernés, quant à eux, attendent une réponse claire quant à leur situation.

Sujets associés : Etudiants - Chine - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des Marocains résidant en Chine en difficulté

Face à l’incapacité de renouveler leurs passeports et cartes nationales expirés à l’ambassade du Maroc à Pékin, bon nombre de Marocains résidant en Chine risquent la prison et...

Bloqués au Maroc, des enfants marocains nés en Espagne déscolarisés depuis 3 ans

Des enfants marocains nés en Espagne sont bloqués au Maroc en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Ils ont déjà passé trois ans sans être scolarisés. Leurs parents appellent...

Grosse galère pour des centaines d’étudiants marocains en Chine

Alors que l’année universitaire a repris depuis quelques semaines, quelque 500 étudiants marocains en Chine sont encore bloqués au pays. Ils attendent depuis septembre la...

La Rochelle : le calvaire des étudiants marocains

Trouver un logement à La Rochelle relève d’un véritable parcours du combattant pour les étudiants en général et Marocains en particulier. Pour cette rentrée universitaire 2021-2022,...

Nous vous recommandons

Etudiants

Maroc : l’internet désormais accessible gratuitement aux étudiants

Les plateformes éducatives mises en ligne par le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle, sont désormais accessibles gratuitement à l’ensemble des étudiants marocains.

Le Maroc maintient les examens de fin d’année malgré le coronavirus

Les examens de fin d’études auront bel et bien lieu cette année. Le ministère de l’Éducation nationale vient d’en déléguer l’organisation aux académies régionales, bien que l’état d’urgence sanitaire soit prolongé d’un...

Situation très embarrassante pour l’Université Al Akhawayn

L’Université Al Akhawayn a confirmé mercredi 09 juin, le gel du financement du département américain en raison des accusations persistantes d’agression sexuelle à l’encontre des étudiants et du corps professoral. Une mise en pause temporaire qui ne saurait...

Une Marocaine bloquée en France : "J’ai passé l’après-midi en pleurs, à chercher des vols"

À l’annonce de la fermeture de l’ensemble des écoles et universités françaises pour cause de coronavirus, Maha El Haiba, 18 ans, étudiante de Sciences Po Menton, a décidé de rentrer chez elle, à Casablanca. C’était sans compter avec les péripéties qui...

Université d’Artois : la grande souffrance des étudiants marocains

Les étudiants marocains de l’Université d’Artois crient leur exaspération. Ils ne supportent plus de broyer du noir par ces temps de pandémie, qui astreint tout le monde au confinement, avec tout son cortège de doutes, de lassitude et de grande...

Chine

Covid-19 : les vaccins made in Morocco sur le marché à la fin de l’année

Le Maroc procédera bientôt à la fabrication et la mise en seringue des vaccins anti-Covid-19 made in Morocco. Les premières doses du précieux produit, fruit de la collaboration entre le laboratoire chinois Sinopharm, à l’origine du vaccin du même nom, et...

«  Flakka  », la «  drogue des zombies  » au Maroc, déjà une victime

«  Flakka  », « la drogue des zombies » ou « drogue qui rend fou », principalement produite en Chine semble désormais présente au Maroc. Une première victime déjà enregistrée.

Maroc : la vaccination pourrait démarrer par le vaccin britannique AstraZeneca-Oxford

La campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 tant attendue par les Marocains va finalement démarrer dans quelques jours, selon les précisions données par les autorités sanitaires. La commission consultative d’enregistrement du vaccin qui s’est...

Le Maroc se protège contre le contreplaqué chinois

Les mesures antidumping appliquées aux importations de contreplaqué provenant de la Chine seront maintenues jusqu’à l’année prochaine. Cette décision vise à protéger la production marocaine.

Le Maroc pourra produire son propre vaccin contre le coronavirus

Le Maroc participe aux essais cliniques d’un vaccin anti-Covid19, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb au cours de la cérémonie de signature de deux accords de coopération entre le Maroc et le laboratoire chinois “Sinopharm...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Transavia : la réouverture des frontières fait bondir les réservations vers le Maroc

Trois jours après la réouverture des frontières aériennes nationales, la compagnie low-cost Transavia connait un regain d’activités se traduisant par une explosion des réservations à destination du Maroc. Elles sont passées de 500 en janvier à près de 5000...

Le Maroc se propose de produire le vaccin russe Spoutnik

Le chef des laboratoires Galenica a assuré que le Maroc pourrait fabriquer son propre vaccin et l’insérer dans la liste des vaccins commandés pour la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Les Tangérois dans une situation intenable

Les Tangerois vivent mal le confinement surtout les mesures restrictives récemment imposées par les autorités en cette période de flambée des cas de contamination au Covid-19.

France : un MRE offre le petit-déjeuner au personnel soignant et aux secours

Alors que la France est confrontée à une vague épidémique sans précédent, les gestes de solidarité se multiplient afin d’apporter un peu de réconfort aux équipes de secours.

Covid-19 : possible allègement des mesures au Maroc

Après l’Aid El Fitr, le Maroc pourrait commencer à desserrer l’étau sanitaire. Avec l’amélioration de la situation épidémiologique et le bon déroulement de la campagne de vaccination observés depuis quelques semaines, le pays peut amorcer lentement l’allégement...