Le nombre d’étudiants marocains aux Etats-Unis en baisse

9 juillet 2022 - 17h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Le nombre des étudiants marocains poursuivant des études supérieures aux États-Unis a légèrement baissé au cours de l’année universitaire 2020-2021.

Selon la plateforme de recherche d’enseignement supérieur, Erudera, le nombre des étudiants marocains poursuivant leurs études aux États-Unis a connu une légère baisse, passant de 1 499 au cours de l’année universitaire 2019-2020 à environ 1 294 au cours de l’année académique 2020-2021, soit une baisse de 205 étudiants. Dans le détail, 583 d’entre eux ont participé à des programmes de premier cycle, 433 à des programmes d’études supérieures, 31 à des programmes non diplômants et 247 à une formation pratique optionnelle (OPT).

Dans une déclaration à Morocco World News, Alma Miftari, représentante d’Erudera explique que le taux d’inflation élevé pourrait être l’une des raisons possibles de la légère baisse du nombre d’étudiants marocains inscrits dans les universités américaines. « Les prix élevés entraînent des baisses d’inscriptions. Au milieu de la pandémie de Covid–19, les inscriptions au premier cycle ont sensiblement diminué de l’automne 2019 à l’automne 2021, entraînant une perte nette d’un million d’étudiants », a-t-elle encore expliqué.

À lire : Etats-Unis : un voyage d’étudiants au Maroc annulé

Étudier aux États-Unis pourrait coûter aux étudiants internationaux entre 25 000 et 35 000 dollars par an dans les universités publiques, précise la plateforme universitaire. Ces frais varient entre 30 000 et 45 000 dollars dans les établissements privés.

Le Maroc reste également l’une des « destinations d’études les plus populaires » pour les étudiants américains en Afrique du Nord, a indiqué Erudera. Le nombre d’Américains poursuivant leurs études au Maroc a augmenté de près de 24 % au cours de l’année académique 2018/2019, passant de 1 411 à 1 749 révélait le rapport « Open Doors » de l’Institut international pour l’éducation.

Sujets associés : États-Unis - Etudiants - Education

Aller plus loin

Le gouvernement va aider les étudiants marocains en Russie

Informé des difficultés liées aux transferts d’argent aux étudiants marocains en Russie, suite à l’exclusion du pays de la plateforme financière SWIFT, le gouvernement a décidé...

Plus de la moitié des étudiants marocains à l’étranger en France

La France reste le premier pays d’accueil des étudiants marocains à l’étranger. Durant l’année universitaire 2021-2022, plus de la moitié d’entre eux ont été recensés dans...

La Roumanie va aider les étudiants marocains d’Ukraine

La Roumanie a décidé d’accompagner les étudiants marocains d’Ukraine qui ont fui le pays à cause de la guerre déclenchée par la Russie. Dans ce sens, un accord de coopération a...

À Mulhouse, des étudiants marocains en difficulté reçoivent des sacs solidaires

Des étudiants marocains et d’autres nationalités dans le besoin reçoivent des sacs solidaires aux Restos du cœur de Mulhouse en ces temps difficiles de coronavirus. À la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.