Recherche

France : sans bourse, des étudiants marocains abandonnent leurs études

© Copyright : DR

23 octobre 2019 - 09h00 - Marocains du monde

Plusieurs étudiants marocains pensent à rentrer définitivement au Maroc, après avoir été écartés de la liste des candidats bénéficiaires de la bourse de mérite. Sur les 200 étudiants marocains ayant rejoint les écoles supérieures en France en septembre dernier, seuls 95 ont reçu une aide de la part de l’Etat.

Le père d’un étudiant a été surpris de ne pas voir les étudiants des deux écoles de commerce, Kedge et Neoma, figurer sur la liste des bénéficiaires de la prime de mérite, déclarant que "105 candidats ont été privés de cette bourse sans préavis".

"Les familles qui ont été choquées par cette décision n’ont reçu aucune note de la part du Ministère de tutelle, sachant que notre situation sociale nous rend éligibles à la bourse d’études", se désole-t-il.

Ne pouvant faire face aux frais, environ 70% des étudiants étudiants marocains de Neoma pensent abandonner leurs études en France. Certains parlent d’abandon de la part du ministère de l’Education nationale qui "n’a pas prévenu leurs familles de cette éventualité, surtout que les deux écoles de commerce avaient toujours bénéficié en premier des bourses de mérite".

Dans une déclaration à la chaîne de télévision, 2M, le Ministère de l’Éducation nationale précise que les bourses de mérite, attribuées aux étudiants ayant suivi les deux premières années des classes préparatoires, sont accordées dans la limite des crédits budgétaires alloués et en fonction du classement des écoles et des étudiants.

"Les crédits budgétaires alloués pour cette année ont concerné les sept premières écoles, écartant par conséquent plusieurs autres établissements dont Kedge et Neoma", indique-t-on.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact