Les étudiants marocains affluent en France, malgré la crise

27 juin 2020 - 09h30 - France - Ecrit par : P. A

Malgré la crise sanitaire, les étudiants marocains ne renoncent pas à leurs projets de poursuivre les études supérieures en France. En préparation de la rentrée académique 2020-2021, le ministre de l’Éducation nationale, Saaïd Amzaz, a tenu des séances avec l’ambassade de France à Rabat afin faciliter la délivrance des visas aux étudiants marocains inscrits dans les établissements français.

D’après les statistiques de l’ambassade de France, environ 25 000 dossiers de candidatures d’étudiants marocains désireux de poursuivre leurs études en France, ont été reçus par Campus France. Pour Saaïd Amzaz, ministre de l’Éducation nationale, ce nombre est « largement supérieur à celui enregistré l’année précédente », rappelant que près de 12 000 étudiants quittent le Maroc chaque année pour des projets d’études en France.

Pour faire valider son dossier, le candidat doit en amont obtenir l’accord d’inscription dans un établissement d’enseignement français, rapporte l’Economiste. Par exemple, le dossier de candidature de Hachim, étudiant en 2ᵉ année de l’EST de Salé, qui a sollicité une inscription en licence professionnelle dans un institut universitaire de technologie en France, a été accepté. Il reste que Campus France procède à la validation définitive du dossier et lui délivre les documents nécessaires pour l’obtention du visa.

À partir de la rentrée universitaire prochaine, les étudiants marocains des classes préparatoires qui passeront avec succès le concours d’entrée aux grandes écoles d’ingénieurs et de commerce de France (Polytechnique, Centrale, Mines et Ponts, HEC, etc.) seront autorisés à y poursuivre leurs études supérieures, annonce l’ambassade de France.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Education - Ministère de l’Education nationale - Saaïd Amzazi

Aller plus loin

Les Marocains, première communauté étudiante en France

Les étudiants marocains continuent d’avoir une forte présence en France malgré la crise sanitaire et ses nombreuses conséquences.

Le Maroc fournit la plus forte communauté d’étudiants étrangers en France

La France compte 43 000 étudiants marocains, la plus grande communauté d’étudiants étrangers inscrits dans les universités françaises. Cet effectif ne cesse de grossir chaque...

La dure réalité d’une étudiante marocaine en France

En France, la crise sanitaire liée au coronavirus n’a pas épargné les étudiants marocains et d’autres nationalités. Sans aide familiale et job d’été, ils vivent dans la précarité.

43 étudiants marocains intègrent l’école polytechnique en France

L’école polytechnique en France a ouvert ses portes et accueille les étudiants malgré le contexte actuel marqué par la crise sanitaire que traverse le monde. Au nombre des 300...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.