Recherche

Les étudiants marocains affluent en France, malgré la crise

© Copyright : DR

27 juin 2020 - 09h30 - Société

Malgré la crise sanitaire, les étudiants marocains ne renoncent pas à leurs projets de poursuivre les études supérieures en France. En préparation de la rentrée académique 2020-2021, le ministre de l’Éducation nationale, Saaïd Amzaz, a tenu des séances avec l’ambassade de France à Rabat afin faciliter la délivrance des visas aux étudiants marocains inscrits dans les établissements français.

D’après les statistiques de l’ambassade de France, environ 25 000 dossiers de candidatures d’étudiants marocains désireux de poursuivre leurs études en France, ont été reçus par Campus France. Pour Saaïd Amzaz, ministre de l’Éducation nationale, ce nombre est « largement supérieur à celui enregistré l’année précédente », rappelant que près de 12 000 étudiants quittent le Maroc chaque année pour des projets d’études en France.

Pour faire valider son dossier, le candidat doit en amont obtenir l’accord d’inscription dans un établissement d’enseignement français, rapporte l’Economiste. Par exemple, le dossier de candidature de Hachim, étudiant en 2ᵉ année de l’EST de Salé, qui a sollicité une inscription en licence professionnelle dans un institut universitaire de technologie en France, a été accepté. Il reste que Campus France procède à la validation définitive du dossier et lui délivre les documents nécessaires pour l’obtention du visa.

À partir de la rentrée universitaire prochaine, les étudiants marocains des classes préparatoires qui passeront avec succès le concours d’entrée aux grandes écoles d’ingénieurs et de commerce de France (Polytechnique, Centrale, Mines et Ponts, HEC, etc.) seront autorisés à y poursuivre leurs études supérieures, annonce l’ambassade de France.

Mots clés: France , Education , Ministère de l’Education nationale , Saaïd Amzazi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact