L’Europe en alerte après la détection d’un papillon destructeur venu du Maroc

14 décembre 2023 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La Commission européenne vient de confirmer la découverte d’une cargaison de grenades en provenance du Maroc infestée par le Faux carpocapse, un ravageur jusqu’alors inconnu dans cette région considérée comme exempte de cette menace.

L’association valencienne des agriculteurs (AVA-ASAJA) en Espagne a exprimé une préoccupation face à cette menace, mettant en avant le danger potentiel pour l’agriculture européenne. L’organisation a demandé une enquête immédiate de l’UE pour évaluer l’étendue de la menace et envisager des mesures pour empêcher la propagation de ce ravageur en Europe. Le Faux carpocapse, un type de papillon, est connu pour causer des dommages considérables à de nombreuses cultures et espèces d’arbres, menaçant ainsi la production agricole.

A lire : Espagne : de fausses accusations sur des produits marocains

Le papillon, redoutable pour diverses productions comme les agrumes, les fruits à noyau, et même les vignes, pourrait entraîner une réduction significative de la production agricole s’il se propage en Europe. Son impact n’est pas négligeable : une diminution estimée à 25 % de la production d’agrumes. L’ampleur de la menace est illustrée par sa présence et son expansion rapide en Afrique, où il a déjà affecté plusieurs pays. Le président de l’AVA-ASAJA, Cristóbal Aguado, a mis en garde contre la capacité du ravageur à s’étendre rapidement, évoquant le risque élevé pour les nombreuses importations de fruits et légumes du Maroc vers l’UE.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Agriculture

Aller plus loin

Pour contrer l’invasion des pastèques marocaines, l’Espagne met en avant les pesticides

Les agriculteurs espagnols demandent à l’Union européenne (UE) d’exiger le respect des normes communautaires concernant l’utilisation des pesticides par les pays tiers dont le...

Des pesticides dans des olives marocaines exportées vers l’Espagne

Un lot d’olives marocaines exportées vers l’Espagne contiendrait une forte présence de Chlorpyrifos, un pesticide interdit dans l’Union européenne (UE), a alerté le Système...

Espagne : de fausses accusations sur des produits marocains

La Coordinadtion des organisations paysannes et d’élevage d’Andalousie (COAG-A), par la voix de son secrétaire général, Miguel López, a dénoncé vendredi « l’hypocrisie » de...

Des pesticides dans des pastèques marocaines exportées en Espagne

Une forte présence de méthomyl, un pesticide non autorisé, a été détectée dans des pastèques marocaines exportées vers l’Espagne, selon le système d’alerte rapide pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.