Tempêtes : une partie de la production de fruits rouges perdue au Maroc

26 octobre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les orages et rafales de vent et de sable qui ont a frappé plusieurs régions du Maroc dimanche dernier, ont ravagé jusqu’à 20 % de la production de certains fruits rouges dans le nord du royaume.

La tempête a détruit 9 000 hectares de fraises, framboises et myrtilles mûres dans la région du Gharb, ont indiqué ce mercredi dans un communiqué conjoint l’Association marocaine des producteurs de fruits rouges (AMPFR) et l’Association marocaine des emballeurs-exportateurs de fruits rouges (AMCEFR).

À lire : Maroc : inquiétudes dans certaines régions frappées par des tempêtes de sable

Les rafales de vent, qui ont atteint jusqu’à 110 kilomètres par heure dans ces zones, ont causé des « dégâts importants » aux producteurs de ces fruits rouges dont 90 % sont destinés à l’exportation. Une perte de près de 20 % de la production de framboises a été enregistrée, font savoir les organisations, citant également la détérioration et la déformation de 15 % des structures métalliques des tunnels, des plants arrachés, etc.

À lire : Marrakech et Agadir : comment expliquer les tempêtes de sable ?

La coupure d’électricité, qui a duré près de deux jours dans la région de Larache, « a aggravé la situation », car empêchant le fonctionnement des systèmes d’irrigation, dénonce la note. Les associations signataires appellent les autorités à soutenir les agriculteurs affectés par cette situation qui, selon Amine Bennani, le président de l’AMPFR, vient s’ajouter à la mauvaise campagne agricole enregistrée la saison dernière en raison de la sécheresse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Météo Maroc

Aller plus loin

Marché aux fruits rouges : la concurrence marocaine inquiète les agriculteurs espagnols

Les exportations toujours croissantes de framboises et de myrtilles du Maroc inquiètent les agriculteurs espagnols. Ces derniers déplorent une concurrence déloyale.

Marrakech et Agadir : comment expliquer les tempêtes de sable ?

Une tempête de sable s’est abattue sur Marrakech et Agadir colorant le ciel d’une impressionnante teinte rouge et occasionnant un mort dans la ville ocre.

Le leader chilien de fruits rouges Agroberries a investi 40 millions d’euros au Maroc

Le groupe chilien Agroberries, leader mondial de production et de commercialisation des fruits rouges, a annoncé mardi avoir investi 40 millions d’euros au Maroc.

Maroc : inquiétudes dans certaines régions frappées par des tempêtes de sable

Une tempête de sable a frappé ces derniers jours plusieurs régions du centre du Maroc dont Marrakech. Un phénomène plutôt rare à cette période de l’année. D’où l’inquiétude des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.