L’Europe a besoin de 50 millions d’immigrés

4 décembre 2019 - 06h20 - Ecrit par : S.A

A moins de quelques heures de la grève du 5 décembre, Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire aux retraites a défendu, vendredi 29 novembre, sa réforme lors d’une réunion avec des jeunes à Créteil.

"La démographie européenne et son vieillissement fait que, si on veut garder le même nombre d’actifs dans la machine économique, il va falloir 50 millions de population entre guillemets étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe". Ainsi s’exprimait Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire aux retraites face aux jeunes à Créteil.

Pour lui, plus un politique n’est capable de parler d’immigration parce que tout le monde s’hystérise. "On est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire : hier c’était le juif, aujourd’hui c’est le musulman, après-demain ça sera encore un autre", a affirmé l’ancien ministre de Jacques Chirac.

Ces déclarations de Jean-Paul Delevoye rapportées par Le Figaro ont tôt fait de provoquer l’ire de la droite et de l’extrême droite. Dans un tweet, Bruno Retailleau, patron des sénateurs LR a estimé que c’est "indigne d’un membre du gouvernement". Pour lui, c’est une "scandaleuse rhétorique". Son regret, dira-t-il, c’est que le gouvernement "préférait encourager l’immigration plutôt que la natalité".

"Entre la défense de l’équilibre des retraites par l’immigration massive et le parallèle douteux et inacceptable entre ‘le juif d’hier et le musulman d’aujourd’hui’, Jean-Paul Delevoye jette le trouble sur une réforme des retraites déjà bien mal embarquée", enfonce le député LR Eric Ciotti. La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a appelé les électeurs à "se réveiller d’urgence et reprendre en main leur destin", face aux membres du gouvernement qui "ont une feuille de route immigrationniste dont ils ne changeront pas".

Réagissant aux commentaires, Jean-Paul Delevoye se désole de constater que ses propos soient "sortis de leur contexte" et "interprétés de façon erronée par certains".

Tags : France - Grève - Créteil - Immigration - Twitter - Marine Le Pen

Nous vous recommandons

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au non-renouvellement fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe qui dessert...

Royal Air Maroc vend plusieurs avions

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a pris plusieurs mesures notamment la vente de 10 avions, afin de faire face aux effets de la crise sanitaire liée au Covid-19 sur ses activités.

L’Espagne demande aux Marocains de renoncer à leur nationalité marocaine

Plusieurs Espagnols d’origine marocaine résidant à Londres rencontrent des difficultés pour renouveler leurs passeports. Le consulat espagnol à Londres leur demande un document prouvant qu’ils ont renoncé à leur nationalité...

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,82 % face à l’euro et s’est déprécié de 1,36 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Voici les produits autorisés à entrer à Sebta depuis le Maroc

Le ministère de la Santé et l’Agence fiscale (AEAT) ont élaboré un guide pour préciser les marchandises qui peuvent traverser la frontière de Tarajal depuis le Maroc, ainsi que les quantités autorisées et les produits...

Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Des chercheurs espagnols ont découvert des restes d’une espèce rare et disparue de carnivores, semblables aux lions, après avoir réalisé une fouille sur le site de Guefaït-4, dans le nord-est du Maroc.

Ukraine : des balles contenant de la graisse de porc destinées à tuer des soldats musulmans

Suite à l’annonce de Ramzan Kadyrov, fidèle allié du président russe Vladimir Poutine dans la guerre contre l’Ukraine, des soldats ukrainiens ont mis de la graisse de porc dans des balles destinées à tuer des soldats tchétchènes...

« Bonne année » : l’imam de Bordeaux réagit aux propos de Gims

L’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, a réagi aux propos du chanteur Gims qui ne veut plus qu’on lui souhaite « bonne année », car c’est contraire à l’islam.

Un anniversaire de stars à Marrakech

Le designer Fabio Encinar a fêté son anniversaire le week-end dernier à Marrakech, entouré de ses meilleurs clients et amis.

Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

« C’est trop facile » d’accuser le Maroc d’être à l’origine de l’espionnage d’Emmanuel Macron et de plusieurs personnalités politiques françaises grâce au logiciel israélien Pegasus, a soutenu Bernard Squarcini, ancien patron de la DCRI (actuelle...