Pour devenir ambassadeur du Maroc, Fadel Benyaich renonce à sa nationalité espagnole

11 avril 2014 - 17h45 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Le nouvel ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich, a dû renoncer à sa double nationalité pour occuper sa nouvelle fonction. Il a en effet abandonné la nationalité espagnole, avant de présenter ses lettres de créances mercredi au roi Juan Carlos.

Selon le journal ABC, le gouvernement de Mariano Rajoy ne voyait pas d’inconvénient à ce que le maroco-espagnol puisse détenir la double nationalité. Si Fadel Benyaich garde la nationalité alors qu’il est en poste en Espagne, il ne pourra faire prévaloir son immunité diplomatique en cas de problème avec la justice. Il sera un justiciable comme tout le monde.

Mais rien n’est perdu pour autant, le nouvel ambassadeur pourra à nouveau redevenir Espagnol à l’issue de sa mission diplomatique et pourra donc à nouveau recevoir le passeport lui qui, d’après le journal, a toujours tenu à renouveler son passeport espagnol.

Sa nationalité espagnole, il la détient de sa mère, Carmen Millán, femme originaire de la ville de Granada, dans le sud du pays. Elle avait rencontré son père quand il était étudiant en médecine à l’Université. En 1971, ce dernier, médecin personnel du Roi Hassan II, a perdu la vie lors de la tentative de coup d’Etat de Skhirat.

Compagnon d’étude et ami intime du Roi Mohammed VI, Fadel Benyaich était un protégé du défunt monarque Hassan II. Le diplomate est le conseiller pour les affaires espagnoles du Souverain marocain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Hassan II - Mohammed VI - Ambassades et consulats - Fadel Benyaïch

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.