Fake news sur le drame de Saïdia : le cas d’une vidéo trompeuse

8 septembre 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une vidéo tend à corroborer la version livrée (refus d’obtempérer) par le ministère algérien de la Défense sur le drame de Saïda. En réalité, il s’agit d’une ancienne vidéo qui n’a aucun rapport avec l’assassinat par les garde-côtes algériens d’un franco-marocain et d’un Marocain, en mer à bord de leurs jet-skis dans l’espace maritime algérien.

Une vidéo publiée le 2 septembre sur X montrerait les vacanciers marocains “narguer” la marine algérienne, quelques instants avant leur assassinat. « Les jeunes Marocains sont rentrés (sic) narguer et jouer avec les garde-côtes algériens », affirme l’auteur de la publication. Rapidement, la vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, on peut voir trois jet-skis, poursuivis par deux bateaux des forces de l’ordre, qui manœuvrent rapidement et dangereusement devant des baigneurs pour tenter de leur échapper. La publication de la même vidéo sur Facebook en français a cumulé plus de 113 000 vues le 2 septembre.

À lire : Franco-marocains tués en Algérie : enquête en France pour homicide volontaire

Le site Les Observateurs de France 24 a vérifié l’authenticité de cette vidéo. L’équipe tombe sur une vidéo publiée par une chaîne YouTube d’une femme se présentant comme une résidente au Maroc. Cette vidéo qui date du 18 juillet est semblable à la scène de l’assassinat des vacanciers marocains intervenu le 29 août 2023. Mais la légende en arabe prouve qu’il s’agit de deux vidéos distinctes. Il est indiqué qu’il s’agit de “harraga” (terme qui désignant des jeunes prenant la mer depuis les pays du Maghreb pour rejoindre clandestinement l’Europe), poursuivis par la sécurité marocaine, sur la plage de Belyounech, au Maroc.

À lire :Assassinat de franco-marocains en Algérie : la version algérienne contredite

Après avoir réalisé une recherche par image inversée à partir de cette nouvelle vidéo, « de meilleure qualité », le journaliste est dirigé vers un article daté du 17 juillet d’El Faro de Ceuta. Ce journal espagnol local a précisé qu’il s’agit d’une course-poursuite de la gendarmerie marocaine avec des passeurs sur la plage de Beliones à Ceuta, également appelée Belyounech au Maroc, le 16 juillet dernier. Dans un autre article daté du 24 juillet, le même journal précise que la gendarmerie royale a arrêté trois personnes résidentes de Ceuta, dont deux après l’opération. Article illustré par des jet-skis confisqués.

À lire :Marocains tués par les gardes-côtes algériens : l’Algérie réagit

Europa Sur a également abordé le même sujet. Selon le journal espagnol de la région de l’Andalousie, « 18 membres du Groupe de réserve et de sécurité espagnol sont arrivés à Ceuta pour renforcer la lutte contre le trafic d’êtres humains et le trafic de drogue le 17 juillet dernier ». Selon les données fournies par le ministère de l’Intérieur au média espagnol Publico, « au moins 288 personnes ont réussi à atteindre l’Espagne depuis le Maroc à bord de 147 jet-skis de janvier à septembre 2022 ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Homicide - Vidéos

Aller plus loin

Assassinat de franco-marocains en Algérie : la version algérienne contredite

Le ministère algérien de la Défense nationale a fourni des explications pour le moins peu convaincantes sur l’assassinat par sa marine de deux des quatre vacanciers...

Marocains tués en Algérie : une plainte déposée en France

La famille des deux Franco-Marocains froidement abattus par la marine algérienne dans l’espace maritime algérien alors qu’ils faisaient du jet-ski avec des amis et se sont...

Une vidéo de dating crée la polémique au Maroc

La Brigade nationale de police judiciaire mène une enquête sur une vidéo à caractère sexuel montrant une jeune Marocaine en train de simuler un programme étranger sur YouTube.

Marocains tués par les gardes-côtes algériens : l’Algérie réagit

Le ministère algérien de la Défense vient de réagir à « l’affaire » des deux Franco-Marocains tués par des gardes-côtes à la frontière au niveau de Saïdia.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...