Un Français arrêté pour l’enlèvement de Jamal B. à Marbella

26 février 2023 - 10h10 - Monde - Ecrit par : L.A

Un Français a été arrêté à Fuengirola, dans le sud de l’Espagne, pour sa prétendue implication dans l’enlèvement de l’homme d’affaires néerlandais d’origine marocaine, Jamal B. il y a deux ans.

C’est la troisième arrestation en quelques semaines dans cette affaire. La police espagnole est toujours à la recherche de deux suspects. Ils seraient membres d’un gang violent originaire de France, composé d’assassins professionnels, soupçonnés de plusieurs assassinats et meurtres dans le sud de l’Espagne.

Les accusés cibleraient des hommes d’affaires riches et auraient enlevé Jamal B. en raison de sa voiture, une Mercedes Mansory, et de la montre en or blanc de luxe Richard Mille qu’il portait. Jamal B. s’est fait voler sa montre d’une valeur estimée à 400 000 euros, puis enlevé une semaine plus tard après avoir dîné avec sa famille à Marbella.

A lire : 100 000 euros pour qui aide à retrouver Jamal, enlevé à Marbella

Huit hommes en uniforme de police l’ont forcé à sortir de son véhicule sous la menace d’armes à feu et à les suivre. La femme de Jamal B. était témoin de l’enlèvement de son mari. Depuis, il n’y a plus aucune trace du Néerlando-marocain. Les suspects refusent pour l’instant de parler. L’avocat de Jamal suppose que son client n’est plus en vie.

Le Français arrêté mardi est connu de la police espagnole et était recherché depuis plusieurs mois. Il y a deux semaines, deux autres membres du gang français avaient déjà été arrêtés. La police a un quatrième suspect en vue, qui purge actuellement une peine de prison en France pour d’autres faits. Elle recherche également au moins deux autres suspects dont l’identité est connue.

La famille de Jamal a offert une récompense de 100 000 euros fin janvier pour l’information qui mènerait à sa localisation. L’unité antidrogue espagnole chargée de l’enquête suspecte qu’il s’agit d’un règlement de comptes dans le milieu criminel, mais sa femme réfute cette version. L’enlèvement de Jamal B. pourrait avoir un lien avec son oncle, Saïd Chaou, soupçonné de trafic de drogue et recherché par le Maroc.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Marbella

Aller plus loin

Affaire Rym Fikri : un Français d’origine marocaine mis en cause

Au total, six personnes, dont un MRE, ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire préfectorale de Casablanca, en lien avec l’enlèvement et l’assassinat du mari de...

Marbella : deux Français arrêtés pour l’enlèvement de Jamal O.

Après deux ans et demi d’enquêtes, la police a arrêté à Marbella deux individus d’origine française pour leur implication présumée dans l’enlèvement de Jamal O., l’homme...

100 000 euros pour qui aide à retrouver Jamal, enlevé à Marbella

La famille de l’homme d’affaires néerlandais d’origine marocaine, Jamal O., enlevé en août 2020 à Marbella par un groupe d’hommes déguisés en policiers, offre une récompense de...

Une Suédoise arrêtée à Marrakech

Sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par Interpol, une Suédoise âgée de 31 ans a été arrêtée samedi 10 juin à Marrakech. Selon les autorités, elle serait...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.