Un Franco-marocain recherché par la France arrêté en Espagne

2 février 2023 - 11h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Des agents de la police nationale ont arrêté un citoyen français d’origine marocaine au poste frontière maritime de Tarifa (Cadix). Recherché par les autorités françaises pour blanchiment d’argent, trafic illégal d’armes et de stupéfiants, le jeune homme de 38 ans encourt une peine de plus de 30 ans de prison.

Le mis en cause a été arrêté alors qu’il tentait de sortir de l’espace Schengen. En consultant leurs bases de données, les agents ont découvert que le Français d’origine marocaine faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen et de remise, en cours de validité, délivré par les autorités françaises.

À lire : Recherché par la France, un trafiquant de drogue marocain arrêté en Espagne

Après les formalités habituelles, il a été mis à la disposition du tribunal d’instruction, compétent pour décider de son extradition. Le prévenu est accusé de blanchiment d’argent, trafic illicite d’armes, de munitions et d’explosifs, trafic illicite de stupéfiants et substances psychotropes. 

Sujets associés : France - Espagne - Drogues - Tarifa - Trafic - Blanchiment d’argent - Arrestation

Aller plus loin

Belgium’s Most Wanted : Mohamed Ben Brahim arrêté

Mohamed Ben Brahim, recherché par la police et le parquet de Bruxelles depuis le vendredi 21 avril 2023 pour exploitation sexuelle, séquestration et viol, a finalement été...

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la France a été arrêté par les autorités marocaines.

Recherché par la France, un trafiquant de drogue marocain arrêté en Espagne

Un Marocain recherché par les autorités judiciaires françaises pour trafic de drogue, a été arrêté à Tarifa (Cadix) en Espagne. Il avait été condamné dans le passé à 20 ans de...

Vidéo de l’arrestation en Espagne d’un criminel recherché par le Maroc

Un homme recherché par le Maroc a été arrêté par la police espagnole à Tarragone, dans le nord du pays, suite à un mandat d’arrêt international émis par le parquet de la Cour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la drogue.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »