Jamal, kidnappé depuis deux ans à Marbella, toujours recherché

28 septembre 2022 - 20h20 - Ecrit par : A.P

La police est toujours à la recherche de Jamal, un Néerlandais d’origine marocaine de 31 ans, enlevé dans la nuit du 22 août 2020 à Marbella alors qu’il rentrait d’un dîner avec sa femme et leurs cinq enfants en vacances dans la ville.

De retour du restaurant de Puerto Banús où ils ont dîné, Jamal et sa famille, à bord d’une Mercedes-AMG Classe G, rejoignaient l’appartement qu’ils louaient à Nueva Andalucía lorsque deux véhicules les ont interceptés sur l’avenue du Prado, à la hauteur de la rue Paris. Huit hommes portant des uniformes de police sont descendus des deux véhicules. Jamal, pensant avoir affaire à de vrais policiers, a baissé la vitre pour savoir ce qu’ils lui voulaient. C’est là qu’il a été assommé avec la crosse d’un pistolet, sorti du véhicule et battu devant sa femme avant d’être embarqué de force dans l’un des véhicules.

Depuis l’enlèvement de Jamal, sa femme est sans nouvelles de lui. Les kidnappeurs ne l’ont pas contactée ni demandé de rançon. Les enquêteurs ont retrouvé plus tard son téléphone portable, détruit, près de l’usine de dessalement de Marbella, non loin de l’autoroute A-7. La famille de Jamal est désespérée, ne sachant pas s’il est toujours en vie. La police pense que son enlèvement serait lié au trafic de drogue et a confié l’affaire à l’Unité contre la drogue et le crime organisé (Udyco) de la Costa del Sol.

À lire : Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Les enquêteurs ont établi un lien entre cette affaire et une autre liée à une organisation criminelle française basée à Benalmádena et dédiée au trafic de drogue. Un enregistrement retrouvé dans une voiture conduite par l’un des suspects amène les enquêteurs à croire qu’il pourrait s’agir de Jamal. Le suspect échangeait avec un autre homme alors qu’il surveillait un individu dont les informations semblent correspondre à Jamal, « un Marocain de Hollande », qui possède « beaucoup de voitures » de luxe, dont une « Mercedes Mansory classe G, noir-jaune, reconnaissable ».

Dans un autre enregistrement en date du 23 août, un jour après l’enlèvement, un soi-disant ami de Jamal a contacté l’un des suspects pour savoir où se trouvait le Néerlandais. Son interlocuteur prétend ne rien savoir de sa disparition, précisant toutefois qu’il se trouve dans une villa où il n’y a que des « meurtriers ». Les enquêteurs ont suivi cette piste et fait une descente dans ladite villa située à Nueva Andalucía. Cinq Français d’origine maghrébine ont été arrêtés, mais aucun indice pouvant conduire à Jamal n’a été trouvé. La famille est dépassée, déplorant que toutes les pistes mènent à une « impasse ».

Tags : Marbella - Kidnapping - Pays-Bas - Enquête

Aller plus loin

Malaga : de nouveaux éléments sur l’enlèvement de Jamal, le MRE néerlandais

Les enquêteurs de la police de Marbella (Malaga) ont de nouveaux indices au sujet de l’enlèvement de Jamal Bouaouiouich, l’homme d’affaires néerlandais d’origine marocaine. Plus...

La famille de Jamal, un MRE enlevé en Espagne, crie à l’aide

L’épouse de l’homme d’affaires néerlandais d’origine marocaine, Jamal O., enlevé par des policiers présumés il y a huit mois à Marbella, demande aux autorités néerlandaises de faire...

Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Après un an et demi d’enquête et de recherche sans succès, la famille de Jamal, un citoyen néerlandais d’origine marocaine, enlevé à Marbella, lance un SOS pour le...

Nous vous recommandons

La douane marocaine durcit les contrôles dans les aéroports

La douane marocaine va désormais taxer les objets, marchandises et cadeaux d’une valeur supérieure à 2 000 dirhams à l’entrée et à la sortie des aéroports dans le cadre de nouvelles mesures restrictives.

L’Espagne paie le prix fort de son rapprochement avec l’Algérie

L’Espagne a-t-elle bien fait de renforcer sa coopération avec l’Algérie, considérée comme « un régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité, même aux yeux des Algériens eux-mêmes » ? C’est la question que se pose un journal...

Décès du père de Salwa El Idrissi Akhannouch

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch est en deuil. Il a perdu l’un de ses proches lundi 1ᵉʳ août.

Voici la prime que recevront les joueurs du Raja en cas de victoire

Pour motiver les joueurs, la direction du Raja a décidé d’accorder une belle prime aux joueurs s’ils remportent la finale de la Coupe Mohammed VI. Les dirigeants attendent énormément de cette finale parce qu’une victoire pourrait redonner du souffle aux...

France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet, blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc, en Turquie ou à Dubaï. En...

Vague de chaleur dans plusieurs provinces marocaines (+48 degrés)

Une vague de chaleur, type Chergui, est attendue dans la majeure partie du Maroc à partir de vendredi 9 juillet, avec des températures qui connaîtront une hausse sensible. Cette hausse dépassera la normale mensuelle de 5 à 10...

Aéroport de Marrakech : 120 vols à gérer avant dimanche, entre le Maroc et la France

C’est un remue-ménage à l’aéroport de Marrakech. Il faudra gérer 120 vols avant dimanche prochain à 23H59, l’heure à laquelle il n’y aura plus de vols entre le Maroc et la France. Marrakech étant la principale destination des touristes français, les...

Dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,61 % face à l’euro et de 0,40 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 05 au 11 mai 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Un transgenre lynché à Tanger

Réagissant à une vidéo d’une rare violence diffusée sur les réseaux sociaux, montrant un échange de coups et blessures sur la voie publique, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé samedi 12 novembre 2022, quatre...

L’Espagne justifie l’octroi de l’aide au Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande au gouvernement espagnol de ne pas transférer au Maroc les 30 millions d’euros d’aide, approuvés en conseil des ministres au lendemain de la crise migratoire de Ceuta, et destinés à renforcer les capacités des forces de...