Le fast-food halal se développe à grande vitesse en France

21 juin 2023 - 21h30 - France - Ecrit par : P. A

La restauration rapide halal se développe de plus en plus en France où 10 % de la population est musulmane, selon une récente étude de l’Insee sur la diversité religieuse.

Sur la plateforme Uber Eats France, on compte 7 900 restaurants, dont Alice Pizza et Panuozzi du restaurateur Tahar Belkadi, qui proposent en livraison des plats halal, contre 6 200 il y a deux ans. « Je suis un précurseur du halal haut de gamme. La demande est en nette croissance. Je constate que l’offre se développe aussi, mais j’ai la chance d’avoir peu de concurrents sur ma gamme de produits », explique Belkadi au journal Le Figaro, précisant avoir « une clientèle très mixée » et « une philosophie de rapprochement des cultures ».

Le fast-food halal en France « est dominé par des indépendants, dont le nombre est difficile à estimer. En revanche, on connaît le chiffre d’affaires des chaînes, qui montent en puissance », affirme pour sa part François Blouin, fondateur du cabinet de conseil Food Service Vision. Le restaurateur Quick, leader dans le burger avec ses 345 millions d’euros de ventes l’année dernière, propose depuis quelques années une offre halal qui séduit.

À lire : France : la décision du Conseil d’État sur l’étiquetage obligatoire des viandes halal et casher

En règle générale, la plupart des enseignes halal optent pour des publicités discrètes. Et le choix s’avère payant. Après l’ouverture de son premier magasin à Grenoble en 2007, O’Tacos compte aujourd’hui 280 établissements dans le pays. La chaîne française, contrôlée depuis 2018 par le fonds d’investissement belge Kharis Capital, propose à sa clientèle de jeunes (15 à 25 ans) le taco mexicain revisité halal.

Les sept plus grandes chaînes halal en France, à savoir Quick, O’Tacos, Chicken Street, Gomu Burger, G La Dalle, Point B, Black & White, ont réalisé 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019, contre 700 millions d’euros en 2022, selon la dernière revue Business Chaînes de Food Service Vision. Chez Gomu Burger, l’une des enseignes qui montent, avec son « bao-ger », « les clients sont majoritairement musulmans. Cependant, tout le monde peut bien entendu manger chez nous », précise Ali Chouiki, cofondateur de la chaîne qui compte 16 établissements en France et deux en Belgique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Consommation - Halal - Islam

Aller plus loin

Alerte : Rappel massif de charcuteries halal (Isla Délice)

Une importante campagne de rappel a été lancée pour des charcuteries halal de la marque Isla Délice, vendues entre fin novembre et mi-décembre en France.

France : deux individus condamnés pour incendie d’une boucherie halal à Torcy

Deux individus âgés de 25 ans ont été jugés en comparution immédiate pour incendie et tentatives d’incendie d’une boucherie halal située près de la gare de Torcy. Les faits se...

France : la décision du Conseil d’État sur l’étiquetage obligatoire des viandes halal et casher

Saisi par une association œuvrant pour le bien-être animal, le conseil d’État a rendu une décision sur l’étiquetage des viandes issues de l’abattage halal et casher.

Hmarket sourit, les autres magasins pleurent

Le supermarché à bas prix Hmarket a ouvert mercredi ses portes à Buchelay, près de Mantes-la-Jolie (Yvelines). C’est le dixième magasin de la chaîne en région parisienne. Une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.