Leur "gourmandise" leur a joué des tours

8 décembre 2019 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

A Ouled Ghanem, localité située dans la province d’El Jadida, la gendarmerie royale a arrêté deux faux-monnayeurs. Ils sont accusés d’avoir fait circuler des billets falsifiés de 50 euros.

Selon Aujourd’hui Le Maroc qui relate l’affaire, tout serait parti de l’achat d’un téléphone portable. Un individu mal intentionné qui se faisait passer pour un Marocain résidant en Belgique a acheté chez un commerçant d’Ouled Ghanem, deux téléphones portables. Pour régler sa facture, le faussaire remet six billets de 50 euros.

Plus tard, le commerçant s’étant rendu compte de la supercherie, a porté plainte et aussitôt une enquête a été ouverte par les gendarmes d’Ouled Ghanem. Une semaine plus tard, comme si de rien n’était, le même faussaire, en compagnie de son complice est revenu dans la région. Cette fois-ci, les deux faussaires ont choisi un café pour commettre leur forfait. Aussitôt alertés, les gendarmes ont débarqué et procédé à leur arrestation.

Une fouille minutieuse de leur véhicule a permis aux éléments de la gendarmerie de retrouver 130 faux billets de 50 euros, a indiqué la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : El Jadida - Arnaque - Gendarmerie Royale - Criminalité - Arrestation - Plainte

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.