Maroc : le rêve des Emirats s’envole pour une centaine de personnes

18 octobre 2019 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

Une centaine de jeunes marocains ont été victimes d’escroquerie, en souscrivant à un programme d’immigration aux Émirats Arabes Unis. Trois individus leur ont extorqué d’importantes sommes d’argent après leur avoir promis des contrats de travail.

Selon le quotidien Assabah, les trois suspects ont encaissé des acomptes sur les frais de migration allant de 20.000 à 50.000 dirhams. En contrepartie, les nombreuses victimes devaient recevoir des contrats de travail aux Émirats dans les domaines de l’hôtellerie, de la restauration, du bâtiment et de la coiffure.

Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que les mis en cause, qui remettaient des chèques de garantie aux candidats, se faisaient passer pour des responsables d’une société spécialisée dans le recrutement de la main-d’œuvre qualifiée désireuse de travailler aux Émirats Arabes Unis.

Les victimes ont été surprises de découvrir que les postes qui font l’objet des contrats de travail offerts, n’étaient pas vacants. Les demandes effectuées auprès du Consulat des Emirats à Rabat n’ont pas été plus concluants.

Plusieurs plaintes ont alors été déposées par les victimes auprès du Procureur général pour fraude, escroquerie et émission de chèques sans provision.

Alors que les trois suspects ont été placés en détention provisoire à la prison locale de Salé, l’avocat de la partie civile a proposé d’indemniser les victimes contre le retrait de la plainte.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Emirats Arabes Unis - Immigration - Escroquerie

Aller plus loin

Espagne : Halte aux faux contrats de travail pour immigrés

La police espagnole vient de démanteler un réseau d’escrocs qui aurait fourni 200 faux contrats de travail à des immigrés désireux régulariser leur situation, dont des Marocains.

Espagne : 268 contrats de travail proposés aux ouvrières marocaines

20.000 ouvrières saisonnières marocaines sont parties travailler dans les champs de fraise cette année, dans le cadre d’une convention entre le Maroc et l’Espagne. Pour pallier...

Les Emirats Arabes Unis donnent la priorité à la main d’oeuvre marocaine

Les Emirats Arabes Unis, où près de 40.000 Marocains travaillent, ont décidé, après la visite du Roi Mohammed VI, de donner la priorité aux Marocains, lors du recrutement de la...

Les faux contrats de travail espagnols : Un trafic en plein essor

Pour 10.000 euros, des faux contrats de travail en Espagne sont vendus à des Marocains rêvant de l’eldorado européen. Adil, 24 ans, le regard un peu perdu, explique avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Expulsions de France : autrefois protégés, ils sont désormais visés

Depuis la promulgation de la nouvelle loi « asile et immigration » en France, les expulsions sous OQTF visent désormais plusieurs catégories d’étrangers autrefois protégées par la loi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.