Recherche

Son arnaque au visa l’a ramenée en prison

© Copyright : DR

12 décembre 2019 - 13h00 - Société

Impliquée dans un réseau de falsification des rendez-vous de visas, une faussaire vient d’être interpellée par les éléments de la police judiciaire de Kenitra. Elle abusait de la crédulité des victimes en leur promettant des visas d’immigration, en échange de milliers de dirhams.

Selon les déclarations d’une plaignante qui avait avancé 50.000 dirhams, un message WhatsApp portant l’identité visuelle du Ministère italien de l’intérieur lui est parvenue avec la liste des personnes admises à l’entretien d’immigration à Rome.

Conduite au consulat d’Italie à Casablanca par le principal accusé, un ressortissant italien, la jeune femme s’est vu remettre une convocation avec la date de la réception des candidats. Sur place, elle a été surprise d’apprendre que son nom ne figurait pas dans la liste et qu’elle détenait un faux document.

L’enquête préliminaire dans son quartier de résidence a permis de retrouver l’intermediaire de l’Italien, une jeune femme qui assurait le contact avec les victimes au Maroc. Trois passeports ont été saisis à son domicile ainsi qu’une importante somme d’argent.

Parmi les victimes s’étant présentées au commissariat de police, trois ont confié lui avoir remis des montants de 20.000, 16.000 et 13.000 dirhams pour l’obtention de visas pour l’Espagne et les Emirats arabes unis.

Un mandat d’arrêt national a été lancé à l’encontre du cerveau des opérations de ce réseau criminel, tandis que la mise en cause a été placée en détention provisoire à la prison locale de Kenitra.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact