Une grosse arnaque sur Internet conduit 3 "sorciers" en prison

26 octobre 2019 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Trois Marocains ont été traduits devant la Cour d’Appel de Meknès, pour constitution d’un réseau criminel spécialisé dans l’escroquerie et la fraude sur Internet. Ils sont accusés d’avoir dérobé près de 900.000 dirhams à leurs victimes aux États-Unis, en Australie, en Allemagne et en Irak.

Le Service préfectoral de la Police judiciaire de Meknès a pu démanteler le réseau, grâce à la plainte déposée par une ressortissante suédoise qui avait payé près de 40.000 dirhams pour de fausses pierres précieuses. Elle avait répondu à un charlatan sur internet, qui prétendait avoir des pouvoirs surnaturels de guérison.

Une perquisition du domicile du suspect principal, qui affiche déjà un lourd passif d’escroquerie, a permis la saisie d’une centaine d’ordres de virement émis de l’étranger d’une valeur globale de 900.000 dirhams, ainsi que du matériel informatique et des produits utilisés dans la magie et le charlatanisme.

Les trois individus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête conduite sous la supervision du Parquet général, en vue de déterminer les éventuelles ramifications du réseau et les actes criminels qui sont reprochés à ses membres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Fraude - Escroquerie

Aller plus loin

Un « charlatan » marocain condamné à mort en Tunisie

Cinq personnes, dont un « charlatan » marocain, ont été condamnées par le tribunal de Bizerte (Nord de la Tunisie) à la peine de mort par pendaison pour l’assassinat de Rabii...

Ces articles devraient vous intéresser :

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.