Faux tests Covid-19 : des MRE font face à la justice marocaine

5 novembre 2020 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) font face à la justice. Et pour cause, ils ont présenté de faux tests Covid-19 à leur arrivée au port de Tanger Med.

Bon nombre d’entre eux sont poursuivis pour usage de faux et ont été présentés devant le parquet, rapporte Al Massae. Il a fallu que les autorités portuaires sollicitent les services d’une équipe médicale spécialisée chargée de contrôler l’authenticité des attestations fournies par les voyageurs pour que la supercherie soit découverte.

Ces MRE ont acheté de faux certificats de test négatif au Covid-19 au sud de l’Espagne à 20 euros. Ils tentent de justifier leur acte : réaliser un vrai test dans un laboratoire est très coûteux. Les prix varient entre 100 et 140 euros. Certains se sont plaints de la cherté des tests PCR rapides effectués en Europe, dont le prix peut excéder 300 euros.

L’un des représentants de la diaspora marocaine en Espagne a d’ailleurs lancé un appel aux autorités marocaines. Son souhait, dira-t-il, c’est de voir les MRE bénéficier de tests gratuits effectués aux postes-frontières à un tarif raisonnable. À en croire ce Marocain résidant en Europe, la cherté des tests Covid-19 a contraint bon nombre de familles à annuler leur voyage au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Tanger Med

Aller plus loin

Des MRE présentent des faux tests au coronavirus pour venir au Maroc

La police italienne des frontières a arrêté trois Marocains, qui s’apprêtaient à monter à bord d’un bateau à destination du port de Tanger-Med. Ils avaient présenté de faux...

Maroc : ils empochaient jusqu’à 1000 dirhams pour des faux tests Covid-19

Un réseau de trafic de faux tests Covid-19 a été démantelé dans un laboratoire non autorisé de Sidi Kacem. Plusieurs personnes ont été interpellées et placées en détention...

Espagne : des faux tests du Coronavirus vendus à des MRE

Le trafic de fausses attestations de dépistage du Coronavirus suscite une grande polémique au sein de la Communauté marocaine à Barcelone. Ce document, exigé par les autorités...

Des touristes se rendent au Maroc avec de faux tests Covid-19

Nombreux sont les opérateurs touristiques au Maroc qui se sont plaints dernièrement des faux tests Covid-19, présentés par les touristes étrangers à leur arrivée au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...