Maroc : 37 personnes arrêtées pour faux tests de Covid-19

28 août 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

La Brigade de la police judiciaire de Nador a interpellé vendredi, 37 voyageurs de nationalité marocaine soupçonnés d’avoir présenté de faux tests de Covid-19. Une enquête est ouverte à leur encontre, sous la supervision du parquet compétent.

Il s’agit de 36 voyageurs au port de Nador et un autre à l’aéroport Nador-Al Aroui, qui n’ont pu échapper aux procédures de contrôle aux frontières et aux dispositifs de sécurité sanitaire, alors qu’ils s’apprêtaient à quitter le territoire marocain, informe la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

A lire : Maroc : les autorités sévissent contre les faux tests Covid-19

Selon le document, cet exploit de la Brigade de la police judiciaire de Nador intervient dans le cadre du renforcement du contrôle aux frontières, en coordination avec les services de la santé et les autorités publiques compétentes, pour une lutte efficace contre la falsification des tests de Covid-19, en vue d’assurer la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens.

Aussitôt, une enquête judiciaire a été ordonnée par le parquet compétent pour identifier toutes les personnes impliquées dans la falsification des tests et certificats médicaux et en savoir sur toutes les éventuelles ramifications de ces actes criminels, conclut le communiqué de la DGSN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - Droits et Justice - Santé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Meknès : arrestation pour falsification de tests Covid

Une femme en service dans un laboratoire d’analyses médicales à Meknès a été arrêtée par la police, pour son implication présumée dans une affaire de falsification de tests de...

Nador : un réseau de faux tests-Covid-19 dirigé par une femme démantelé

Une gérante d’agence de transfert d’argent à Taoutirt, soupçonnée d’être impliquée dans un réseau de falsification de tests Covid-19 à Nador, a été interpellée par les éléments...

Espagne : arrestation d’un Marocain, membre d’un réseau de faux tests Covid

La police de Malaga a démantelé un réseau de distribution de faux tests Covid. En tout, trois individus dont un Marocain, ont été interpellés et 25 000 de ces tests ont été saisis.

Maroc : les autorités sévissent contre les faux tests Covid-19

Le ministère public renforce la traque des faux documents sanitaires contre le Covid-19. Il vient, via une circulaire, d’instruire les procureurs généraux et procureurs du Roi,...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) lance une vaste campagne de recrutement pour renforcer ses effectifs. Près de 6 500 postes sont à pourvoir, couvrant une variété de grades et de fonctions au sein de la police nationale.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : Vaste mouvement de nominations au sein de la police

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale, a procédé à une série de nominations importantes dans le cadre de la stratégie de consolidation du principe de rotation des postes de responsabilité et de promotion de jeunes compétences...

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.