Une femme et ses deux filles s’immolent par le feu à Casablanca

26 mars 2013 - 18h32 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Une mère de famille de 46 ans et ses deux filles âgées de moins de 20 ans, se sont immolées par le feu lundi à Casablanca, après la répression violente d’une manifestation organisée par des habitants délogés de leurs baraques au bidonville Sekouila.

La femme s’est aspergée d’un liquide inflammable tout en serrant ses filles contre elle, puis a mis le feu à ses vêtements, avant que des manifestants n’interviennent pour éteindre les flammes.

Plusieurs dizaines d’habitants du douar Sekouila, l’un des plus importants bidonvilles du quartier Sidi Moumen à Casablanca, ont manifesté contre les autorités locales lundi, parce qu’ils n’ont pas été relogés après la démolition de leurs baraques.

Malgré la répression violente, les habitants, qui organisent des sit-in quotidiens, promettent de continuer leur action jusqu’à ce que les autorités les recasent dans les logements promis.

Peu de temps après avoir rasé les 6077 baraques du douar Sekouila, les autorités locales de Casablanca avaient affirmé que les 7300 ménages qui y habitaient avaient tous bénéficié de logements décents.

Tags : Casablanca - Pauvreté - Villes sans bidonvilles - Immolation par le feu

Nous vous recommandons

Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

À Kenitra, les trafiquants de drogue ont trouvé une nouvelle astuce pour blanchir l’argent sale. Ils prennent possession de centaines d’hectares et s’investissent dans la culture de l’avocat.

Investissements au Maroc 23 projets évalués à 9,74 milliards de DH validés

23 projets de conventions et d’avenants aux conventions d’investissement, d’un coup total de 9,74 milliards de Dirhams (MMDH), ont été examinés et approuvés vendredi par la Commission des Investissements.

Visas français : les transporteurs marocains en colère

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) tire la sonnette d’alarme et appelle les autorités marocaines...

Fête du trône 2015 : Discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a affirmé dans un discours prononcé aujourd’hui à l’occasion de la fête du Trône sa volonté de voir tous les citoyens profiter des richesses de la nation. "Notre ambition pour rendre heureux Notre peuple est sans limites", a indiqué le...

L’Algérie ferme son marché à l’Espagne

Quelques jours après l’annonce de la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, l’Algérie a d’abord fermé son marché de bétail à l’Espagne, et progressivement, à tous les produits agricoles et commerciaux en provenance de ce...

Pays-Bas : découverte de résidus chimiques dans des oranges marocaines

Les douanes néerlandaises ont découvert des résidus chimiques dans des oranges marocaines importées aux Pays-Bas. Il s’agit du chlorpyrifos, un produit chimique, qui agit comme poison de contact, et dont l’utilisation a été interdite en 2021 par l’agence...

Maroc : ces villes où le variant Omicron flambe déjà

Les villes de Rabat et Casablanca sont fortement touchées par le variant Omicron. La grande majorité des tests effectués dans ces villes sont positifs au nouveau variant. Les autorités craignent une rechute épidémiologique, appelant à renforcer les mesures...

La Corée du Sud réagit à l’affaire du Marocain maltraité

Les autorités diplomatiques coréennes ont réagi suite à l’affaire du jeune Marocain qui aurait subi des traitements inhumains et dégradants dans un centre de détention pour migrants.

Une promesse avait été faite aux Pharaons en cas de victoire contre le Maroc

Ashraf Sobhi, ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports avait promis une récompense à la sélection nationale en cas de victoire contre le Maroc. Les Pharaons ont relevé le défi en battant les Lions de l’Atlas (2-1). Ils rejoignent ainsi les Lions...

Algérie : les Marocains dans la hantise de l’expulsion

En Algérie, les Marocains vivent désormais dans la hantise de l’expulsion depuis la décision algérienne de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Ils redoutent la situation de 1976, où plus de 350 000 Marocains ont été renvoyés en raison de la...