Femme voilée et entrepreneuse : le message fort d’Imane

31 octobre 2023 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Imane Gfaoui, une jeune Marocaine de 26 ans résidant à Pampelune depuis sept ans, a décidé d’arrêter de travailler pour ouvrir un petit supermarché à sa famille avant de se consacrer pleinement à son travail.

Titulaire d’un diplôme supérieur en chimie et santé environnementale obtenu à l’école technique professionnelle de santé de Navarre, Imane travaillait dans un laboratoire avant d’ouvrir ce petit supermarché dans le quartier de Milagrosa. La jeune Marocaine aspire à une vie meilleure. « Nous voulons travailler, nous voulons être respectées, nous voulons que les gens nous acceptent et je veux envoyer un message aux gens : les femmes musulmanes ne sont pas comme ils le pensent, nous ne sommes pas renfermées, nous acceptons les gens et nous leur parlons », a-t-elle confié à Ok Diario.

À lire : Naïma Moutchou, portrait de la Marocaine élue vice-présidente du parlement français

Et d’ajouter : « Je veux m’adresser à ceux qui voient une femme musulmane portant un voile et qui sont réticents. Nous sommes les mêmes que les Espagnoles. Il n’y a pas de différences. En dehors de la religion, nous sommes les mêmes ». Imane vit avec ses parents, ses trois frères et sœurs, et ses trois enfants (deux filles et un garçon), dans le quartier de San Juan. Elle prévoit de laisser l’entreprise à sa famille et reprendre son travail au laboratoire d’analyse de produits alimentaires et de contrôle de la qualité de l’air.

À lire : La Marocaine Noura Ennadi remporte la médaille d’or aux Jeux de la solidarité islamique

La jeune femme se plait à Pampelune et est bien intégrée. « J’adore Pampelune et les gens sont très gentils. Ils m’acceptent et personne ne me rejette. Tout le monde apprécie le fait que nous ayons ouvert ce magasin. Les gens du quartier sont très heureux », assure-t-elle. Dans ce mini-supermarché, on y vend un peu de tout : des fruits, des légumes, des produits marocains, du lait, des sodas, des boissons, des conserves, etc. « J’apprends, car je suis à mes débuts. Petit à petit, j’apporterai plus de choses qui satisfaire mes clients », promet-elle.

Sujets associés : Espagne - Intégration - Femme marocaine - Islamophobie - MRE

Aller plus loin

La Marocaine Noura Ennadi remporte la médaille d’or aux Jeux de la solidarité islamique

Après l’athlète marocain Mohamed Farès, c’est au tour de sa compatriote Noura Ennadi de décrocher une médaille mais cette fois-ci en or aux jeux de la solidarité islamique.

La Marocaine Houria Ech Chaibi prend la tête de la mutuelle Umivale Activa

La Marocaine Houria Ech Chaibi, représentante de Mercadona, a été nommée présidente de la mutuelle Umivale Activa par le conseil d’administration de l’institution qui s’est...

La Marocaine Zineb Hattab parmi les 50 meilleurs chefs cuisiniers au monde

La Marocaine Zineb Hattab fait partie des nominés de la deuxième édition de 50 Next, une initiative qui met en lumière de jeunes talents dans différents domaines de la gastronomie.

Naïma Moutchou, portrait de la Marocaine élue vice-présidente du parlement français

À 41 ans, la Franco-marocaine Naïma Moutchou a été élue le mercredi 29 juin 2022 dernier, vice-présidente de l’Assemblée nationale. Un couronnement pour cette femme qui a bâti...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.