Recherche

Fès : agressée sexuellement et brûlée vive, Hayat succombe à ses blessures

© Copyright : DR

22 juillet 2019 - 20h40 - Société

L’histoire de Hanane n’a pas encore été oubliée qu’un autre scandale a éclaté dans la ville de Fès, cette fois-ci. Hayat, une jeune fille, qui en est originaire, a été kidnappée puis violée, avant d’être brûlée vive par son bourreau ; il n’a pas hésité un instant à mettre le feu à son corps en l’aspergeant d’essence. Transférée au Service des Brûlés du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Casablanca, la victime a fini par succomber à ses brûlures.

Au mois de Ramadan dernier, la jeune Hayat rentrait chez elle à Fès, en provenance de Casablanca où elle travaille, quand un individu l’a interceptée à la gare routière. Elle avait l’intention de passer les vacances de l’Aid el-fitr en compagnie de sa mère. Enlevée de force, la jeune fille fut conduite dans une maison isolée, dans la région d’Ouled Taieb.

Dans cet endroit isolé, la victime a subi les pires sévices physiques et sexuels. Son bourreau l’a ensuite aspergée d’essence, avant de mettre le feu à son corps, entraînant des brûlures très graves. Il l’a, par la suite, conduite aux urgences du CHU de Fès.

Le criminel a prétendu qu’elle était son épouse et que les brûlures avaient été provoquées par l’explosion d’une bouteille de butane à gaz. Mais, son alibi n’a pas tenu longtemps, puisque la victime a fini par raconter la vraie version des faits, en dépit de son état critique. Alertés par le service de sécurité de l’hôpital, les éléments de la police ont réussi à arrêter l’individu.

L’enquête préliminaire, menée auprès du principal accusé, a permis de dévoiler la présence d’autres complices dans cet acte criminel, notamment, le frère et l’épouse de l’accusé. Ceux-ci sont poursuivis pour ne pas avoir assuré la protection de la jeune fille ni prévenu les services de sécurité de l’acte projeté par le criminel.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact