Recherche

Maroc : un militaire falsifie son acte de mariage à des fins d’exploitation sexuelle

© Copyright : DR

11 septembre 2019 - 19h40 - Société

Un militaire marocain a élaboré un drôle de stratagème afin de pouvoir exploiter sexuellement une jeune fille originaire de la ville d’Inezgane. Avec le concours de ses amis, il a entraîné la jeune victime dans un faux mariage avec, comme conséquences, une naissance et une grossesse.

Selon Agadir24, le suspect s’est présenté chez les parents de la jeune fille, accompagné de deux faux adouls et de deux pseudo-parents. L’acte de mariage a été établi et les deux jeunes mariés ont commencé à vivre une vraie relation conjugale.

Enceinte, la jeune victime a demandé à son mari d’inscrire l’enfant au registre d’état-civil. Il refuse, prétextant l’absence de l’acte de mariage pour des procédures liées à son travail. Il lui a même demandé de déposer le nouveau-né dans un centre pour enfants abandonnés.

La situation de la victime a empiré quand elle est tombée enceinte une deuxième fois. Sans acte de mariage ni livret d’état-civil, elle s’est retrouvée dans une situation juridique très instable. En fouillant dans les vêtements de son mari, elle a retrouvé l’acte d’un premier mariage dont il n’a jamais fait mention.

Elle finit par déposer une plainte auprès du Procureur général et des services centraux des affaires militaires, poursuivant son faux mari pour constitution d’une bande criminelle, de fraude, d’usurpation d’identité, et d’accouchement et de grossesse suite à une exploitation sexuelle.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact