Fès : de lourdes peines et des amendes douanières pour des trafiquants de drogue

1er mars 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Fès a infligé de lourdes peines à quatre trafiquants de drogues — dont l’âge oscille entre 34 et 44 ans — interpellés le 11 janvier dernier dans deux voitures. Lors de cette opération, 1,2 kg de cocaïne et 1,5 kg de résine de cannabis avaient été saisis.

L’accusé principal a écopé d’une peine de huit ans de prison ferme et de 100 000 DH d’amende pour possession et trafic de chira et de cocaïne, rapporte Assabah. Il a été également condamné à payer une amende de 3,677 millions de dirhams et une autre de 777 000 DH pour avoir transporté des drogues, d’en avoir facilité l’usage et d’avoir participé à leur trafic. Le tribunal a condamné son complice, un homme aux antécédents judiciaires liés au trafic de stupéfiants et de substances psychotropes, à la même peine de prison et à 50 000 DH d’amende. L’épouse de l’un des accusés a écopé, elle, de quatre ans de prison et d’une amende de 20 000 DH. Le quatrième accusé a été condamné à trois ans de prison ferme et à la même amende.

À lire : Maroc : lourde peine pour le fils d’un parlementaire impliqué dans un trafic de drogue

Dans la procédure civile, les quatre accusés ont été condamnés à payer solidairement 1,68 million de dirhams à l’administration des douanes. Au cas où ils n’auraient pas payé cette somme, ils risquent un an de prison supplémentaire, à charge sur l’accusé principal et son complice, de payer une amende de l’ordre de 5 600 DH.

Sujets associés : Fès - Drogues - Prison - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Perpignan : l’ex-gérant d’une société d’import-export implantée au Maroc condamné pour trafic de stupéfiants

Le tribunal correctionnel de Perpignan a condamné un septuagénaire, ex-gérant d’une société d’import-export implantée au Maroc, à 2 ans de prison ferme avec transfert immédiat...

Maroc : un coup de filet anti-drogue ... dans un hammam

Les services de la police judiciaire de Biougra ont arrêté quatre trafiquants de drogue, âgés entre 26 et 34 ans, dans un hammam traditionnel situé dans un quartier populaire de...

Maroc : lourde peine pour le fils d’un parlementaire impliqué dans un trafic de drogue

La Chambre des crimes financiers près le tribunal de Rabat a condamné le fils d’un parlementaire connu dans le Nord du royaume à huit ans de prison ferme pour son implication...

Nice : un policier en prison pour avoir aidé un trafiquant de drogue marocain

Un trafiquant de drogue en cavale au Maroc aurait versé une forte somme d’argent à un gardien de la paix de Nice par un intermédiaire contre l’obtention d’informations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »