Belgique : lourdes peines pour deux dangereux criminels qui se trouveraient au Maroc

18 mars 2022 - 20h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

Soupçonnés de trafic de drogues en provenance du Maroc, de kidnapping et séquestration d’un Belge en Espagne, Hamza Akarkach et Aziz Mozoune, deux dangereux criminels, activement recherchés par la police fédérale belge, ont écopé jeudi de lourdes peines devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Hamza Akarkach et Aziz Mozoune, à des peines de 12 ans d’emprisonnement, avec arrestation immédiate, rapporte Belga. Les deux prévenus appartiennent à une organisation criminelle active dans le transport international de narcotique du Maroc vers l’Europe et la Belgique. Ils ont été reconnus coupables d’avoir, en avril 2019, enlevé, séquestré et torturé durant plusieurs jours un des leurs dans une villa de Marbella, sur la Costa del Sol en Espagne.

À lire : Recherchés par la Belgique, deux dangereux criminels se trouveraient au Maroc

Outre ces deux criminels dangereux, trois autres prévenus, Abdelwaheb S., Lionel K. et Thomas S. ont également été condamnés à dix ans de prison, tandis que d’autres, Mohamed M., Aissam A., Anaïs B.V. et un prévenu faisant défaut ont écopé des peines de huit ans de prison. Deux prévenus ont été condamnés à six ans de prison et deux autres ont écopé des peines de cinq ans de prison. Un autre, reconnu coupable d’avoir mis en place des structures commerciales à l’appui des trafiquants de drogue, a écopé d’une peine de 30 mois de prison. Quant au dernier, il a été condamné pour avoir violé l’interdiction d’être gérant de société, prononcée dans le cadre d’un procès pour une vaste fraude sociale, mais a été acquitté pour les faits d’organisation criminelle, de vente, transport, détention et diffusion de drogue.

À lire : Deux individus dangereux recherchés par la police belge

Le démantèlement du réseau de cryptophones Sky ECC a fait avancer ce vaste dossier de trafic de cannabis. Se basant sur les preuves obtenues, le tribunal a rendu son premier jugement dans cette affaire considérée comme l’un des plus importants dossiers pénaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Espagne - Bruxelles - Drogues - Trafic

Aller plus loin

Belgique : l’opposition appelle à l’expulsion des détenus marocains

Parmi les 10 912 personnes détenues dans les prisons en Belgique, on compte 4716 prisonniers d’origine étrangère dont 872 Marocains. Le parti d’opposition N-VA souhaite que le...

Deux individus dangereux recherchés par la police belge

À la demande du parquet fédéral, la police belge a lancé un avis de recherche pour tenter de retrouver deux individus soupçonnés d’avoir séquestré et torturé un homme durant des...

Recherchés par la Belgique, deux dangereux criminels se trouveraient au Maroc

Hamza Akarkach et Aziz Mozoune, deux dangereux criminels, sont activement recherchés par la police fédérale belge. Ils sont soupçonnés de trafic de drogues en provenance du...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...