Maroc : le fils d’un député écope de 4 mois de prison pour homicide involontaire

14 décembre 2021 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Fès a condamné le fils d’un député à quatre mois de prison pour homicide involontaire et délit de fuite. Il a provoqué un accident de la circulation avec une voiture non assurée.

Alors qu’il circulait sur une route menant à une station touristique appartenant à son père dans la circonscription de Moulay Yacoub, le fils d’un député a percuté deux jeunes, rapporte Assabah. L’un est décédé sur le coup, l’autre s’en sort avec une blessure. Après avoir provoqué cet accident, il s’est enfui vers une destination inconnue.

La police a réussi à identifier le mis en cause, à l’arrêter puis à le placer en garde à vue. Il a été découvert que sa voiture n’était pas assurée. Déféré devant le parquet général, le fils du parlementaire sera poursuivi pour homicide involontaire et délit de fuite puis placé en détention provisoire dans la prison de Bourkaiz, dans les environs de Fès.

À lire : Rabat : le fils d’un colonel-major en prison pour avoir tué et défiguré un homme

Lors de sa première comparution devant le tribunal de première instance de Fès, le 29 octobre dernier, l’avocat de l’accusé a formé une demande de mise en liberté, laquelle s’est heurtée au refus du ministère public. À la deuxième audience, il a écopé de 4 mois de prison ferme et d’une amende de 1 000 DH. Obligation lui est également faite de verser 60 000 DH au Fonds de garantie des accidents de la circulation et 38 000 DH à l’administration de la douane. Il devra aussi suivre, à ses frais, une session d’éducation à la sécurité routière au sein de l’institut spécialisé de la technologie appliquée sis dans le quartier Al Adarrissa, à Fès.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Accident - Homicide - Prison

Aller plus loin

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par...

Rabat : le petit-fils d’un ex-général placé en détention

Un "oueld lefchouch", petit-fils d’un ex-général a été interpellé puis placé en détention pour avoir volontairement renversé un rival lors d’un rodéo de quads dans le quartier...

Arrestation du fils d’un parlementaire à Agadir

Se basant sur les informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les éléments de la police judiciaire d’Agadir ont réussi à arrêter le...

Maroc : peine de mort pour le fils d’un haut responsable

La Cour d’appel d’Agadir a condamné mardi le fils d’un parlementaire à la peine capitale pour « meurtre avec préméditation ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.