Maroc : un parlementaire en prison pour escroquerie

14 janvier 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le parquet général d’Ain Sebâa a placé en détention un député du parti Union constitutionnelle (UC) accusé d’avoir escroqué plus de 600 millions de dirhams à une banque et à des établissements publics.

L’élu UC a été arrêté à la suite de plaintes déposées par l’Agence du bassin hydraulique d’Oum Er-Rbia, le tribunal de commerce et une banque de la place, rapporte Assabah. Il est accusé d’escroquerie, de falsification et d’émission de chèques en bois. Le montant de l’escroquerie s’élève à plus de 600 millions de dirhams.

À lire : Maroc : un élu arrêté pour vol dans un magasin

Le parlementaire élu aux dernières législatives du 8 septembre 2021 a réussi à soutirer des fonds à l’Agence du bassin hydraulique d’Oum Er-Rbia en lui délivrant des chèques sans provision, a remis au tribunal de commerce des chèques sans provision pour rembourser ses dettes envers des tiers et a extorqué plus de 300 millions de dirhams en emprunts et en facilités de caisse à une banque via une société de distribution de carburant.

À lire : Maroc : un élu accusé d’escroquerie arrêté

L’élu mis en cause n’a pas agi tout seul. Ses complices, deux banquiers et de deux auxiliaires d’autorité, ont été eux aussi arrêtés puis placés en garde à vue. Mercredi, le procureur du roi près le tribunal de première instance d’Ain Sebâa a ordonné le placement en détention provisoire du parlementaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Settat - Union Constitutionnelle - Prison - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Une insulte coûte 2000 dirhams à un député marocain

Abdelouahed Messaoudi, député et président du conseil communal de Tanger sous l’égide du PAM, a été sanctionné par la justice. Condamné par le tribunal de première instance de...

Extraction illégale de sable : un parlementaire du PAM risque gros

Des camions et engins de travaux publics appartenant à un parlementaire du PAM ont été interceptés par la police des carrières en pleine opération de pillage de sable dans les...

Maroc : un ex-parlementaire en prison pour trafic de drogue

Poursuivi notamment pour « participation à la détention d’une substance stupéfiante et exportation de drogues sans permis ou licence de l’administration des douanes », un ancien...

Rabat : un inspecteur de police arrêté dans une affaire d’escroquerie

Les éléments de la police de Rabat ont arrêté vendredi soir et samedi après-midi, dix individus, dont un inspecteur de police. Ils seraient impliqués dans les activités d’un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

Annoncée en début d’année pour être effective au premier trimestre, la décision de Bank Al-Maghrib de mettre en place un système de virement bancaire instantané, sera opérationnelle en mai. Il offre plusieurs avantages comme la rapidité des transactions.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.