Découverte de fossiles d’auroch et de rhinocéros au Sahara

21 décembre 2021 - 20h40 - Ecrit par : A.P

Les fossiles d’un auroch (« Bos primigenius ») et d’un rhinocéros blanc (« Ceratotherium simum »), vivant entre 57 000 et 100 000 ans, ont été découverts au Sahara. Ils vont permettre de comprendre le processus de désertification du plus grand désert au monde.

Les fossiles découverts sur différents sites à Oued el Haï, au nord-ouest du Maroc, vont permettre aux paléontologues de définir l’époque où l’ancêtre des rhinocéros blancs actuels a remplacé les espèces les plus anciennes et aussi, de savoir à quoi ressemblait le climat à cette époque, fait savoir La Nacion. Dans le détail, ils chercheront à connaître les animaux et les plantes qui vivaient dans cette zone à l’époque et dans quelles conditions d’humidité et de température.

À lire : Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

« Ces découvertes nous permettent de savoir comment s’est passé le processus de désertification du Sahara, car cela ne s’est pas produit du jour au lendemain. Continuer à trouver des fossiles correspondant à différentes époques nous permet également de reconstruire comment le climat était dans la région et d’améliorer les informations pour les futurs modèles climatiques », explique Jan van der Made, chercheur au Musée national des sciences naturelles (MNCN-CSIC), et membre de l’équipe internationale de recherche sur ces fossiles.

À lire : Des restes d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années découverts au Maroc

Le Sahara a commencé à se former il y a des millions d’années du fait des changements climatiques. C’est une région où la vie n’est plus possible aujourd’hui pour la plupart des grands mammifères. Mais il est important de savoir quelles espèces l’ont peuplé et à quelles périodes, ajoute-t-il. « Il est curieux de voir comment ’C. simum’ est passé de la vie au sud du Sahara vers le nord et a occupé l’espace de ’C. mauritanicum’. Cela s’est produit dans l’une des deux périodes avec un climat plus humide, entre 85 000 et 80 000 ou entre 105 000 et 100 000 ans, et c’était possible parce que la région du Sahara avait dans ces périodes une végétation appropriée », analyse Van der Made.

À lire : Trois nouvelles espèces de dinosaures volants découvertes au Maroc

Pour le chercheur, savoir comment la faune d’Afrique du Nord a évolué aide les scientifiques à améliorer et à mieux calibrer les modèles climatiques de la région. Les résultats de ces recherches menées par l’Institut catalan de paléoécologie humaine et de l’évolution sociale (IPHES-CERCA), le Centre national de recherche sur l’évolution humaine (CENIEH) et l’Université Mohamed I d’Oujda, ont été publiés dans la revue « Historical Biology ». Le projet, développé au Maroc, est financé entre autres par le ministère de la Culture et du patrimoine du Maroc et les groupes de recherche de la Generalitat de Catalunya.

Tags : Sahara Marocain - Recherche - Archéologie

Aller plus loin

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Maroc

Une nouvelle espèce de dinosaure vient d’être découverte au Maroc, dans une mine située à Boulahfa dans le Moyen Atlas, par une équipe de chercheurs...

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années...

Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Des chercheurs espagnols ont découvert des restes d’une espèce rare et disparue de carnivores, semblables aux lions, après avoir réalisé une fouille sur le site de Guefaït-4, dans...

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des...

Nous vous recommandons

Marouane Chamakh réagit à l’élimination des Lions de l’Atlas

L’ancien attaquant des Lions de l’Atlas, Marouane Chamakh, a réagi à la participation du Maroc à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations 2021. Dans un entretien accordé au site officiel des Girondins de Bordeaux, l’ancien joueur s’est surtout étalé...

Le dirham stable face à l’euro et au dollar

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et au dollar américain, au cours de la période allant du 02 au 08 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le Maroc absent du top 100 mondial des aéroports

Aucun aéroport marocain ne figure dans le top 100 des meilleurs aéroports au monde. C’est ce qui ressort du classement 2022 de l’agence internationale de notation du transport aérien, Skytrax.

Les Marocains brillent au concours de Polytechnique

Les élèves du Lycée d’Excellence de Benguérir (Lydex) ont une fois encore brillé aux concours des grandes écoles françaises. Vingt-quatre d’entre eux ont été admis au concours de l’école polytechnique de...

Des révélations sur le rapprochement Maroc-Israël

Ram Ben Barak, ex-n°2 du Mossad, également président de la Commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset a fait des révélations sur la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël en marge de la visite historique du...

Othmane Zolati, le Marocain qui a parcouru 24 pays africains à vélo (vidéo)

Le Marocain Othmane Zolati, qui est parti de son pays pour sillonner avec son vélo 24 pays africains, raconte son périple. Il garde un très bon souvenir des Kényans.

Les États-Unis forment des douaniers marocains

Du 30 mai au 3 juin, trente douaniers marocains ont été formés par les États-Unis sur les techniques de prévention de la contrebande de matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires...

L’Algérie répond au Maroc : une menace de guerre à peine voilée

La réaction de l’Algérie était attendue après la note adressée à la présidence azérie du Mouvement des Non-Alignés (MNA) et à l’ensemble des membres par l’ambassadeur Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale. Ce dernier se disait « profondément étonné...

Charte de confidentialité

Tensions au conseil municipal d’Ivry-sur-Seine à cause du Sahara

Le conseil municipal d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) a eu lieu sous protection policière la semaine dernière. En cause, les esprits se sont échauffés lors d’une délibération portant sur le financement d’un projet solidaire pour les enfants Sahraouis à...