Des restes d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années découverts au Maroc

22 février 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un groupe de chercheurs marocains et espagnols a découvert des restes d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années sur le site archéologique de Gafaït situé dans la province de Jerada.

Les chercheurs de l’Institut catalan de Paléontologie Miquel Crusafont (ICP), de l’Institut catalan de Paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA), de l’Université Rovira i Virgili (URV), du département de géologie, faculté des Sciences de l’Université Mohammed 1ᵉʳ d’Oujda et l’Institut national des Sciences d’Archéologie et du patrimoine (INSAP) ont publié cette découverte dans la revue Human Evolution.

Il s’agit de restes fossiles appartenant à des macaques, indique le site Diari Mes. « Les six dents cercopithécidés datant de plus de 2,5 millions d’années sont d’une morphologie leur permettant de les classer dans le genre Macaca », précise la même source. Toutefois, cette classification est provisoire. Ce macaque pourrait être l’ancêtre du macaque de Barbarie, seul macaque vivant à l’état sauvage sur le continent africain, notamment au Maroc, mais aussi seul primate d’Europe en liberté, à Gibraltar.

Selon les chercheurs, les restes découverts ont permis d’estimer la taille des macaques de cette époque, qui devaient peser environ 12 kg. Quant à la morphologie des dents, elle a permis d’établir une similarité avec celles d’espèces actuelles d’Afrique du Nord, telles que le macaque de Barbarie ou Macaca sylvanus.

Sujets associés : Nature - Environnement - Archéologie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Découverte incroyable d’un dinosaure au Maroc

Spinosaurus est le dinosaure découvert au Maroc. Il s’agit d’un prédateur connu des paléontologues.

Essaouira : les plus anciens colliers de perles au monde présentés

Le plus vieux bijou du monde découvert à Essaouira a été présenté mardi à Dar Souiri par le conseiller du roi André Azoulay.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années...

Maroc : tuer une hyène mène en prison

Deux personnes ont été condamnées pour avoir tué un animal appartenant à une espèce en voie de disparition. Leur forfait apparaissait dans une vidéo devenue virale sur la toile au...

Nous vous recommandons

Nature

Étrange découverte sur les dinosaures au Maroc

Le Spinosaurus aegyptiacus, découvert en 1912, a été considéré comme un reptile terrestre. Mais des chercheurs ont fait une étrange découverte après avoir examiné un nouveau fossile, identifié en 2015 au...

Deux crocodiles quittent Lyon pour le Maroc

Deux crocodiles — un mâle et une femelle — vont quitter Lyon en septembre pour le Maroc, où ils seront hébergés dans un environnement naturel.

Maroc : la pollution de l’air tue 10 000 personnes chaque année

La pollution de l’air tue au Maroc. Selon l’OMS, elle est à l’origine de 47 % des décès provoqués par des maladies d’origine respiratoires comme l’asthme ou la bronchopneumopathie chronique obstructive.

Un papillon disparu depuis des siècles retrouvé près de Chefchaouen

Le papillon, selon certaines croyances, est porteur de bonnes nouvelles. Et lorsqu’il s’agit d’une espèce rare, c’est encore mieux. L’Azuré cordouan, ce papillon connu du Sud espagnol et du Portugal, et dont la présence a été signalée dans la région de...

Casablanca : le ministère de l’Intérieur évacue les maisons menaçant ruine

Le ministère de l’Intérieur part à l’assaut des vieilles bâtisses menaçant ruine à Casablanca. Suite aux dernières inondations qui ont rendu très fragiles ces maisons, ses services compétents s’emploient à évacuer les habitants, de peur de faire de nouvelles...

Environnement

Maroc : la pollution de l’air tue 10 000 personnes chaque année

La pollution de l’air tue au Maroc. Selon l’OMS, elle est à l’origine de 47 % des décès provoqués par des maladies d’origine respiratoires comme l’asthme ou la bronchopneumopathie chronique obstructive.

La Méga-centrale solaire de Noor Ouarzazate dessert 2 millions de personnes

Grâce à la méga-centrale solaire de Noor Ouarzazate, près de deux millions de Marocains bénéficient désormais de l’énergie électrique. Cet investissement permettra également d’éviter l’émission d’environ un million de tonnes de gaz à effet de serre par an, a...

Alerte aux fortes pluies jeudi et vendredi au Maroc

Le temps sera pluvieux (20 à 40 mm) ce jeudi et vendredi dans plusieurs provinces marocaines, selon l’alerte donnée par la Direction générale de la météorologie (DGM).

L’oasis de Skoura se meurt

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.

Enquête après la supposée pollution de la lagune de Marchica (Nador)

Les informations selon lesquelles le lac Marchica ferait l’objet de pollution volontaire sont fausses, affirme l’Office national de l’électricité et de l’eau Potable (ONEE), qui a publié le rapport d’une commission diligentée du 4 au 6 août sur les...

Archéologie

Maroc : un site paléontologique en danger

Les extracteurs de pierre mettent en danger un site paléontologique situé dans la vallée du Dadès de par leurs activités excessives.

Près de 25 000 pièces archéologiques rares saisies en France retrocédées au Maroc

Près de 25 000 pièces archéologiques rares notamment en rapport avec la préhistoire et à la paléontologie ont été récupérées par le Maroc. Ces pièces avaient été saisies par les Douanes françaises en 2005 et en...

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles...

Maroc : Il y a 120 000 ans, l’homo sapiens fabriquait déjà des vêtements

Une équipe internationale composée de chercheurs de l’Institute of Human Origins de l’Arizona State University et du groupe de recherche sur l’évolution panafricaine « Lise Meitner » de l’Institut Max Planck pour la science de l’histoire humaine (MPI-SHH) a...

La plus ancienne des étoiles de mer découverte au Maroc

La provenance des étoiles de mer continue de garder son mystère pour les scientifiques. La découverte de ce fossile dans les montagnes de l’Anti-Atlas, au Maroc, pourrait être la bonne occasion de trouver quelques...