Des chercheurs espagnols reconstituent le régime alimentaire d’un vieux macaque découvert au Maroc

1er mars 2023 - 08h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Des chercheurs de l’Institut catalan de paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA) et de l’Université de Barcelone (UB) ont réussi à reconstituer le régime alimentaire et l’habitat d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années dont les restes ont été découverts sur le site archéologique de Gafaït au Maroc.

Après plusieurs analyses effectuées sur la structure interne et externe des fossiles, les chercheurs ont constaté que ces animaux vivaient dans différents espaces, boisés ou plus ouverts, pour des questions de survie. Cette information sur l’écologie alimentaire du genre Macaca est également très importante pour comprendre la paléoécologie des hominines ainsi que leurs capacités d’adaptation dans des environnements changeants. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus les chercheurs Iván Ramírez-Pedraza de l’IPHES-CERCA et Laura Martínez de l’UB.

Ces restes de macaques actuellement analysés, ont été découverts lors des fouilles menées en 2018 et 2019, dans le cadre d’une collaboration entre chercheurs espagnols et marocains. Ces recherches ont permis la récupération de plus de 3 200 fragments de vertébrés (amphibiens, reptiles et petits et grands mammifères, y compris les éléphants, les rhinocéros et les hippopotames, entre autres) datant d’environ 2,5 millions d’années.

À lire : Des restes d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années découverts au Maroc

L’échantillon étudié correspond à quatre dents dont la morphologie amène à les attribuer au genre Macaca. D’après la taille des dents, les chercheurs estiment qu’il devrait s’agir de macaques pesant environ 12 kilos. Les mêmes chercheurs avaient indiqué dans une précédente étude que la taille et la morphologie des dents étaient compatibles avec celles des espèces nord-africaines (le macaque de barbarie, Macaca sylvanus). Mais c’est bien pour la première fois qu’une analyse combinée multi-proxy a été réalisée sur des restes dentaires fossiles du genre Macaca datant de 2,5 millions d’années en Afrique.

Ces techniques ont permis d’obtenir des informations tant sur le régime alimentaire que sur les conditions paléoécologiques de ce primate, depuis sa naissance jusqu’aux derniers mois avant sa mort. « Nous avons réalisé une étude très exhaustive », a assuré Iván Ramírez-Pedraza, rappelant que trois analyses ont été menées sur le primate : une analyse isotopique des dents, une analyse de la micro-usure dentaire et une analyse des micro-usures buccales, plus précisément de la microtexture de la dent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Recherche - Archéologie

Aller plus loin

Les premiers agriculteurs sont arrivés d’Espagne au Maroc il y a 7 400 ans

Les premiers agriculteurs sont arrivés au Maroc il y a 7 400 ans, en provenance d’Espagne. C’est ce que révèle une étude génétique des os et des dents de neuf individus trouvés...

Des restes d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années découverts au Maroc

Un groupe de chercheurs marocains et espagnols a découvert des restes d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années sur le site archéologique de Gafaït situé dans la province de...

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site...

Nouvelle découverte de fossiles de vers marins « géants » au Maroc

Des chercheurs de l’Université Complutense de Madrid (UCM) et de l’Institut des géosciences (IGEO) ont découvert deux vers marins de l’ère paléozoïque, il y a 455 millions...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Étonnante découverte de fossiles de dinosaures au Maroc

Des fossiles d’abelisauridae, des dinosaures parents éloignés des tyrannosaures, ont été découverts au Maroc, ce qui relance le débat, ouvert depuis plus de 200 ans, sur l’extinction des dinosaures de la surface de la terre.

Les chercheurs étudient une météorite marocaine revenue de l’espace

Une roche noire découverte au Maroc en 2018 aurait quitté la Terre, puis est restée un long moment dans l’espace, avant de revenir sur la planète, selon des chercheurs. Un phénomène inédit en science si cette thèse venait à être confirmée.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site révèle que des arthropodes géants dominaient les mers il y a 470 millions...

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Des chercheurs espagnols reconstituent le régime alimentaire d’un vieux macaque découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Institut catalan de paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA) et de l’Université de Barcelone (UB) ont réussi à reconstituer le régime alimentaire et l’habitat d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années dont les...

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.