Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

12 mars 2023 - 22h50 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Les exportations marocaines de framboises mûres et fraîches vers l’UE ont augmenté, atteignant un volume de 56 200 tonnes en 2022, après une hausse de 36 % en 2021. Pour Andriy Yarmak, économiste au Centre d’investissement de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), cité par East-fruit.com, « le Maroc est un exemple unique de modèle de développement pour l’exportation de baies ».

« Le Maroc s’est concentré sur les exportations de produits à haute valeur ajoutée. Néanmoins, avec l’expansion de la production de framboises fraîches et d’autres baies destinées à l’exportation, principalement vers les pays de l’UE, une opportunité s’est présentée pour le développement de la congélation des baies. Désormais, les deux segments se développent de manière dynamique et se complètent », explique l’expert.

À lire : Les fruits rouges marocains cartonnent à l’étranger

Ce boom des exportations marocaines de framboises vers l’UE a permis au royaume d’élargir son portefeuille client en y intégrant désormais de nouvelles destinations comme les Émirats arabes unis, le Brésil, l’Afrique du Sud, la Croatie, le Canada, le Qatar, Bahreïn, et l’Arabie Saoudite. La quasi-totalité (90 %) des framboises marocaines était jusque-là destinée notamment à l’Angleterre, l’Allemagne, la France et l’Espagne.

D’après la même source, les exportations de framboise rapportent plus de 360 millions de dollars par an aux producteurs marocains, précisant que les exportations de framboises fraîches sont plus rentables au Maroc que l’exportation de tout autre fruit. Le Maroc figure dans le Top 10 des fournisseurs mondiaux de fruits surgelés, derrière l’Ukraine, la Serbie et la Pologne, grands exportateurs de framboises surgelées en Europe.

Sujets associés : Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Fruits rouges : le Maroc arrache la première place mondiale à l’Espagne

Le secteur marocain des fruits rouges excelle au point de devenir le plus compétitif au plan mondial en raison des nombreuses opportunités et variétés de produits qu’il offre....

Marché aux fruits rouges : la concurrence marocaine inquiète les agriculteurs espagnols

Les exportations toujours croissantes de framboises et de myrtilles du Maroc inquiètent les agriculteurs espagnols. Ces derniers déplorent une concurrence déloyale.

Framboise : la production marocaine surclasse celle de l’Espagne

La framboise espagnole souffre de plus en plus de la concurrence marocaine. La superficie plantée pour la récolte de 2021 est en baisse, alors que celle du Maroc accroit de...

Les fruits rouges marocains cartonnent à l’étranger

Connus pour leur qualité nutritionnelle, les fruits rouges marocains (les fraises, les framboises ou encore les myrtilles) se font une place de choix dans les marchés étrangers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.