Coincés au Maroc, des Français vivent un cauchemar

4 novembre 2020 - 09h30 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Des Français partis en vacances pour la Toussaint se retrouvent coincés au Maroc à cause de la suspension de la rotation de ferry entre Sète (Hérault) et le royaume. Ils sont entre crainte de perdre leur emploi et incertitudes.

"Toutes les barrières étaient fermées. On ne sait pas comment on va faire. Je travaille. Mon fils est en CE1, c’est important. On est dans le flou total", désespère une mère, dont la famille est partie en vacances au Maroc pour rentrer en France le 29 octobre. Ce retour ne sera pas possible car aucun bateau n’est arrivé au port de Nador. Elle a dû retourner chez sa belle-mère.

La seule solution envisageable, c’est de prendre un vol. Un luxe qu’elle ne peut s’offrir. "Il y a des gens qui partent en avion. Cela coûte 200 € par personne ! C’est très cher ! Et j’ai ma voiture ici ! Et on n’a pas d’explication à part que l’on serait suspendus au confinement. Je ne sais pas ce que je vais faire. Je risque de perdre mon emploi...", confie-t-elle à Midi Libre.

Sandrine, son mari et leurs deux enfants, eux, ont dû faire un prêt pour acheter des billets d’avion pour 900 €. Ils rentrent ce mercredi. "On s’est fait prêter l’argent. On remboursera petit à petit. On a trop peur de rester bloqués. On nous a vendu des billets, on nous a laissés venir au port et on ne nous a avertis de rien. On est complètement perdus !", explique la mère de famille.

Un habitant de Carpentras a préféré prendre un itinéraire compliqué pour rallier la France. Sa crainte, c’est de rester bloqué au Maroc et de perdre son emploi. "J’ai fait un scandale à Nador ! Ils étaient incapables de nous dire si le bateau allait partir. On a fait une manifestation. Puis j’ai fait 700 km pour prendre le ferry à Tanger. J’ai laissé ma femme et ma fille au Maroc. Elles vont rentrer en avion et moi je devais rentrer avec la voiture car je travaille. Je suis arrivé il y a quelques heures en Italie", raconte-t-il.

Il est finalement rentré en France après avoir passé la nuit en Italie, lundi. "Tout cela m’a coûté plus de 1000 € ! Avec un test PCR pour rien car l’Italie, elle, n’en demande pas. 50 € de plus jetés par terre", se désole-t-il.

Pour l’heure, bon nombre de voyageurs restent bloqués dans le royaume. Ils espèrent rentrer le 7 novembre. "La compagnie GNV nous parle d’un potentiel départ le 7 novembre", indique une dame. Sauf qu’au port de Sète, "aucune date n’est communiquée".

Sujets associés : France - Tanger - Emploi - Sète

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La chance sourit enfin à des camping-caristes bloqués au Maroc

Bloqués au Maroc depuis le 15 mars, Yves-Marie et Monique Mention, un couple de retraités de Sarthe pourra enfin rentrer en France.

France : 563 camping-caristes bloqués au Maroc ont regagné Sète par ferry

Le rapatriement des Français bloqués au Maroc depuis plus de trois mois se poursuit. Un nouveau ferry de touristes est arrivé à Sète, ce jeudi, par...

Bloqués au Maroc, 400 camping-caristes rentrent enfin en France

Bloqués au Maroc depuis la mi-mars, les camping-caristes sont de retour en France. Un autre groupe de 400 camping-caristes a foulé, jeudi matin, le sol de Sète après quelques...

Sète : reprise des rotations de ferries vers le Maroc

Le port de Sète affirme que les rotations de ferries GNV vers Nador reprennent ce samedi, et sont assurées jusqu’au 8 janvier. Une bonne nouvelle pour les Français, dont des MRE,...

Nous vous recommandons

France

Pegasus : Hicham Mansouri et 16 autres journalistes rejoignent la plainte de RSF

Le Marocain Hicham Mansouri et 16 autres journalistes de six pays, cibles de Pegasus, ont porté plainte ce vendredi 6 août aux côtés de Reporters sans frontières contre NSO Group, le fabricant israélien du logiciel espion. RSF a également saisi...

Justice : le Maroc et la France renforcent leur coopération

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi s’est entretenu avec son homologue français Éric Dupond-Moretti, à Paris, dans le cadre du renforcement de la coopération dans le domaine de la justice entre le Maroc et la...

Arrestation d’un Français à l’aéroport de Casablanca

Un ressortissant français a été interpellé le 13 mars dernier à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, avec 1 175 grammes de résine de cannabis, enveloppés dans 106 capsules. Il s’apprêtait à embarquer pour la ville de...

Un MRE, employé chez Club Med en Corse, atteint du Covid-19

En Haute-Corse, un membre du personnel du Club Med de Sant’Ambroggio de nationalité marocaine a été déclaré positif au coronavirus.

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin bientôt au Maroc

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin se rendra dans les tout prochains au Maroc où il échangera avec son homologue marocain, Abdelouafi Laftit.

Tanger

Isolement des cas de covid-19 à domicile : voici la marche à suivre

Dans une circulaire émise le mercredi 5 août, le ministère de la Santé a redéfini les procédures techniques de prise en charge des patients contaminés par le coronavirus, ainsi que celles des personnes...

Tanger : le maire dans la tourmente

Cinq partis de l’opposition et de la majorité au sein du Conseil communal de Tanger réclament le départ sans délai du maire Mounir Laymouri (PAM). Ils ont déjà saisi le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima à cet...

Qui est Sofiane Hambli, le Français arrêté au Maroc ?

Le Français d’origine algérienne arrêté dans une clinique de Tanger, au Maroc vendredi dernier a pour nom Sofiane Hambli. Personnage-clé du scandale de l’importation en France de 7 tonnes de cannabis en 2015, il était recherché dans le cadre d’une autre...

Bloqués à Sète, des MRE attendent vainement un bateau

Bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) se retrouvent bloqués depuis plusieurs jours sur le parking du port maritime Orsetti (Sète) à cause de l’annulation de leur billet. La société marocaine Intershipping qui a ouvert une troisième ligne maritime...

Les croisières feront-elles escale à Tanger ?

À Tanger, l’activité de croisière a été frappée de plein fouet par la crise du coronavirus. Heureusement, la ville de détroit, bien avant la crise sanitaire, a mis en place, un quai exclusivement dédié à cette activité, ce qui permet à la ville de compter...

Emploi

France : de nouvelles investigations sur le réseau de saisonniers agricoles marocains démantelé

La justice française ordonne de nouvelles investigations dans l’enquête sur le réseau de saisonniers agricoles marocains démantelé à Montauban. De leur côté, les arboriculteurs tarn-et-garonnais sont sous le...

Victime de son succès, Royal Air Maroc recrute

Pour répondre à la forte demande enregistrée suite à la baisse des prix de ses billets,Royal Air Maroc vient de lancer un avis de recrutement de 24 pilotes de ligne. Au regard de ses démêlés judiciaires avec certains de ses anciens pilotes, membres de...

Le Maroc veut adopter rapidement l’AMO pour les indépendants

L’assurance maladie obligatoire (AMO) des indépendants tarde à prendre corps au grand dépit du gouvernement marocain qui est déterminé à changer d’approche.

Maroc : ces diplômes qui protègent (un peu) du chômage

Les titulaires d’un doctorat et d’un bachelor au Maroc seraient les plus recherchés sur le marché de l’emploi, d’après une enquête qui vient d’être publiée.

La nouvelle vague de licenciements à Royal Air Maroc va toucher les hôtesses de l’air et stewards

Royal Air Maroc (RAM) s’active pour la nouvelle vague de licenciements. Cette fois-ci, la compagnie aérienne veut se séparer d’hôtesses de l’air et stewards recrutés par la filiale Atlas Multiservices...

Sète

Sète : mobilisation pour la libération d’un jeune sans-papiers marocain

Des associations de Sète appellent à la libération de Nourredine, un jeune marocain sans papiers, placé au centre de rétention administrative (CRA). Elles organisent un rassemblement, ce vendredi, devant le...

Baleària relance la ligne Sète-Nador

Afin de répondre à la demande de citoyens d’origine marocaine résidant dans les pays européens, Baleària a programmé onze voyages entre les ports de Sète en France et de Nador au Maroc.

Port de Sète : pas de rupture des liaisons avec le Maroc

Contrairement aux rumeurs sur sa fermeture, le port de Sète est toujours opérationnel et la liaison avec le Maroc confirmée, selon les autorités portuaires.

Enfin une bonne nouvelle pour les camping-caristes français bloqués au Maroc

Bloqués au Maroc depuis plus de deux mois en raison de la fermeture des frontières, les camping-caristes français pourront enfin rentrer en France. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a annoncé l’organisation d’une dizaine...

La France durcit les conditions d’arrivée des MRE sur son territoire

Les navires en provenance de Tanger pourront avoir accès au port de Sète à partir du mercredi 22 juillet sous certaines conditions sanitaires. Cette décision porte la signature de la préfecture de l’Hérault et de la Direction départementale des territoires...