Concours : la France ouvre un centre d’épreuves à Rabat

11 janvier 2022 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

La France informe les candidats au concours de recrutement des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’Éducation nationale qu’un centre d’épreuves a été ouvert, à titre exceptionnel, à Rabat.

Les candidats au concours de recrutement des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’Éducation nationale exerçant au Maroc sont désormais fixés sur leur lieu de composition. La France a ouvert à titre exceptionnel un centre d’épreuves à Rabat.

« Par arrêté du ministre de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports en date du 7 janvier 2022, les conditions d’organisation de la session 2022 du concours de recrutement des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’Éducation nationale ouvert par arrêté du 12 octobre 2021 autorisant au titre de l’année 2022 l’ouverture d’un concours pour le recrutement des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’Éducation nationale sont modifiées selon les dispositions suivantes : En vue de l’épreuve écrite d’admissibilité prévue le mercredi 12 janvier 2022 et à titre exceptionnel, il est ouvert un centre d’épreuves à Rabat (Maroc)  », peut-on lire dans le journal officiel électronique authentifié n°008 du 11/01/2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Rabat - Education

Aller plus loin

Maroc : du changement pour le concours des enseignants

Les postulants au prochain concours de recrutement des enseignants et des cadres administratifs doivent impérativement être âgés de 30 ans maximum. Vendredi, le ministère de...

Plus de la moitié des fonctionnaires sont des enseignants au Maroc

La fonction publique compte 436 000 enseignants, soit 55 % des fonctionnaires de l’État, a indiqué mardi le président de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales de...

Le Maroc recrutera plus d’enseignants pour la langue amazighe

Environ un demi-million d’étudiants suivent annuellement les cours de langue amazighe, selon le ministre de l’Éducation nationale, qui a souligné la nécessité de doubler le...

Le ministère de l’Education dément l’organisation d’un concours

Depuis quelques jours, un communiqué attribué au ministère de l’Éducation nationale circule sur l’organisation d’un concours de recrutement de 11 205 adjoints administratifs au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...