Maroc : du changement pour le recrutement des enseignants

12 janvier 2022 - 08h00 - Ecrit par : A.S

Le ministère de l’Éducation nationale a publié les différentes étapes du concours de recrutement depuis l’annonce de son organisation jusqu’à la publication des résultats définitifs.

Le ministère de l’Éducation a organisé en décembre dernier un concours de recrutement des enseignants dont l’objectif est de sélectionner les meilleurs profils aptes à suivre la formation qualifiante pour devenir enseignant dans les écoles publiques marocaines.

À lire : Mise au point du ministère de l’Éducation nationale sur l’enseignement de l’amazigh dans les écoles

Le rapport mentionne qu’après leur recrutement, les enseignants suivront une formation durant deux années scolaires. Elle est organisée dans les Centres régionaux des métiers d’éducation et de formation (CRMEF) et dans les établissements scolaires dans le cadre des stages partiels.

À lire :Le Qatar recrute des enseignants au Maroc

Entre autres précisions, le rapport présente certains éléments à retenir pour la formation de ces enseignants. Il s’agit de l’augmentation du nombre de postes pour la spécialité « langue amazighe ». De 200 en 2021, il passe à 400 cette année. Il y a aussi l’ouverture pour la première fois de postes pour deux spécialités à savoir : « économie et gestion » d’une part et « technologie » d’autre part.

À lire : Maroc : recrutement massif d’enseignants en 2020

Autre nouveauté que révèle le rapport, il y a la moyenne d’âge de l’ensemble des candidates qui est de 24,5 ans tandis que celle de l’ensemble des candidats est de 25,3 ans. Au primaire, les candidates représentent 71,8 % et les candidats 28,2 %. Au secondaire, ces taux sont respectivement de 50,6 % et 49,4 % ;

À lire : Concours : la France ouvre un centre d’épreuves à Rabat

Les candidats qui ont pu valider la formation de première année sont envoyés dans leur établissement d’exercice pour un stage à temps plein en situation de responsabilité de classe. Ils seront encadrés par le chef d’établissement, par un inspecteur pédagogique et bénéficieront également d’un encadrement pédagogique ainsi que des conseils d’un enseignant expérimenté désigné par le chef d’établissement.

Tags : Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Manifestation des enseignants violemment dispersée à Rabat (vidéo)

Plusieurs milliers d’enseignants contractuels ont manifesté, mercredi, au centre de Rabat pour exiger leur intégration dans la fonction publique. Interdite, la manifestation a...

Le Maroc dément le recrutement de professeurs étrangers

Le ministère de l’Education nationale vient de démentir les rumeurs selon lesquelles il comptait faire appel à des professeurs étrangers pour faire face au manque de professeurs...

Le Qatar recrute des enseignants au Maroc

En vertu d’un accord signé dimanche, les enseignants marocains pourront postuler pour un emploi au Qatar et ce dès la prochaine rentrée scolaire.

Mise au point du ministère de l’Éducation nationale sur l’enseignement de l’amazigh dans les écoles

Les heures de cours consacrées à l’enseignement de l’amazigh dans les écoles primaires n’ont connu aucune modification, indique le ministère de l’Éducation, réagissant à plusieurs...

Nous vous recommandons

Maroc : un Toulousain en prison pour avoir acheté un masque volé

Un Toulousain en fin de séjour au Maroc, a été arrêté le 11 novembre dernier à l’aéroport de Rabat. Il avait en sa possession un masque qu’il s’était procuré, mais qui se trouve être un objet volé au musée national de...

Maroc-Algérie : le match se jouera à guichets fermés

L’équipe nationale A’ s’apprête à affronter son homologue algérienne, samedi en quarts de finale de la coupe arabe FIFA dans un stade archi-comble. Tous les billets du match se sont écoulés en quelques...

Qui est Kasem M, le Néerlandais arrêté au Maroc pour le meurtre d’Ilham Benchelh ?

Kasem M., de nationalité néerlandaise, est soupçonné d’avoir tué son ex-compagne, Ilham Benchelh, en 2010 aux Pays-Bas. Il devait comparaître à plusieurs reprises aux Pays-Bas mais le Maroc, où il s’était installé avec son fils, a toujours refusé de lui rendre...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2022 en France

Comme l’année dernière, la fête de l’Aid Al Adha 2022 sera célébrée en plein été, selon les calculs astronomiques.

Tourisme : l’Algérie, future concurrente du Maroc ?

L’Algérie entend développer le secteur touristique afin de sortir de la dépendance pétrolière. Sera-t-elle la future concurrente du Maroc dont le modèle séduit  ?

Portée disparue, une Britannique serait au Maroc

Une voyageuse britannique est portée disparue et serait au Maroc. La police du Yorkshire du Nord a lancé un appel urgent pour la retrouver.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation(IPC) a enregistré une hausse de 0,8 % au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, mais en stagnation par rapport à juillet.

Roschdy Zem et Claire Chazal en couple ?

Claire Chazal aurait trouvé l’amour dans les bras du réalisateur franco-marocain Roschdy Zem. L’ex-présentatrice vedette du JT de TF1 se lance dans une relation sentimentale six ans après sa rupture difficile avec Arnaud...

Le rapeur Niska préfère la discrétion de Marrakech

Le vendredi 5 novembre dernier, le rappeur français d’origine congolaise Niska a fait son retour sur la scène musicale avec un nouvel album intitulé « Le monde est méchant ». Avec ce nouvel opus composé de 17 titres, [le rappeur installé depuis quelque temps...

Nasser Bourita veut simplifier la vie des MRE

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidents à l’étranger s’engage à améliorer la qualité des services rendus aux MRE. Dans ce sens, il entend notamment mettre en place une nouvelle carte consulaire et...