Maroc : du changement pour le recrutement des enseignants

12 janvier 2022 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministère de l’Éducation nationale a publié les différentes étapes du concours de recrutement depuis l’annonce de son organisation jusqu’à la publication des résultats définitifs.

Le ministère de l’Éducation a organisé en décembre dernier un concours de recrutement des enseignants dont l’objectif est de sélectionner les meilleurs profils aptes à suivre la formation qualifiante pour devenir enseignant dans les écoles publiques marocaines.

À lire : Mise au point du ministère de l’Éducation nationale sur l’enseignement de l’amazigh dans les écoles

Le rapport mentionne qu’après leur recrutement, les enseignants suivront une formation durant deux années scolaires. Elle est organisée dans les Centres régionaux des métiers d’éducation et de formation (CRMEF) et dans les établissements scolaires dans le cadre des stages partiels.

À lire :Le Qatar recrute des enseignants au Maroc

Entre autres précisions, le rapport présente certains éléments à retenir pour la formation de ces enseignants. Il s’agit de l’augmentation du nombre de postes pour la spécialité « langue amazighe ». De 200 en 2021, il passe à 400 cette année. Il y a aussi l’ouverture pour la première fois de postes pour deux spécialités à savoir : « économie et gestion » d’une part et « technologie » d’autre part.

À lire : Maroc : recrutement massif d’enseignants en 2020

Autre nouveauté que révèle le rapport, il y a la moyenne d’âge de l’ensemble des candidates qui est de 24,5 ans tandis que celle de l’ensemble des candidats est de 25,3 ans. Au primaire, les candidates représentent 71,8 % et les candidats 28,2 %. Au secondaire, ces taux sont respectivement de 50,6 % et 49,4 % ;

À lire : Concours : la France ouvre un centre d’épreuves à Rabat

Les candidats qui ont pu valider la formation de première année sont envoyés dans leur établissement d’exercice pour un stage à temps plein en situation de responsabilité de classe. Ils seront encadrés par le chef d’établissement, par un inspecteur pédagogique et bénéficieront également d’un encadrement pédagogique ainsi que des conseils d’un enseignant expérimenté désigné par le chef d’établissement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Affaire Nezha Majdi : la cour d’appel maintient la peine de trois mois de prison

La cour d’appel de Rabat a confirmé cette semaine la peine de trois mois de prison contre Nezha Majdi, une enseignante jugée en 2021 pour « outrage aux autorités publiques dans...

Le Maroc dément le recrutement de professeurs étrangers

Le ministère de l’Education nationale vient de démentir les rumeurs selon lesquelles il comptait faire appel à des professeurs étrangers pour faire face au manque de professeurs...

Maroc : quels secteurs ont créé le plus d’emplois en 2022 ?

Le secteur qui a le plus recruté cette année au Maroc est l’Informatique. Il est suivi par le secteur bancaire.

Réaction du ministère de l’Éducation après l’agression d’un enseignant à Berrechid

Suite à l’agression physique d’un enseignant dans un établissement primaire à Berrechid, le ministre de l’Éducation nationale, Chakib Benmoussa, a vivement réagi, condamnant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...