Grève des enseignants : les parents des élèves inquiets

11 mars 2022 - 23h10 - Maroc - Ecrit par : A.T

Suite aux mouvements de débrayage qui ont secoué l’école publique, les parents d’élèves ont exprimé leur mécontentement et appelé toutes les parties à œuvrer pour l’intérêt supérieur des élèves.

Les parents d’élèves marocains sont inquiets pour l’avenir de leurs enfants et ils l’ont fait savoir. Dans un communiqué, la Fédération nationale des associations de parents d’élèves au Maroc a dénoncé les grèves « répétitives et incompréhensibles » paralysant le secteur de l’éducation et privant les élèves de leur droit à l’enseignement.

Les représentants des parents d’élèves se sont insurgés contre un gaspillage persistant du temps suite aux grèves à répétition des enseignants contractuels. Au total, les élèves ont été privés de 40 jours d’enseignement. Une situation qui aggrave davantage « la crise d’un système éducatif national déjà très mal au point et présentant de nombreuses failles », regrette la fédération.

A lire : Maroc : déjà une grève des enseignants

L’instance dit « tirer la sonnette d’alarme sur la situation » et exprime sa volonté de s’engager dans tout projet éducatif qui cible l’élève. Elle a interpellé « toutes les instances officielles en général et le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports en particulier, afin d’interagir positivement et de veiller à compenser le temps scolaire perdu ».

Les enseignants doivent « s’accrocher à l’esprit de responsabilité nationale et éducative », en trouvant des mécanismes de plaidoirie « qui n’affectent pas le temps d’apprentissage », a-t-elle conclu.

Sujets associés : Grève - Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Maroc : déjà une grève des enseignants

Les jeunes professeurs et instituteurs marocains ne décolèrent pas. En marge à la rentrée scolaire qui s’annonce, ils projettent un mouvement de grève pour dénoncer une...

Le faible niveau des élèves marocains révélé par un rapport

Le rapport national PISA 2018 vient une nouvelle fois encore mettre à nu les défaillances du système éducatif marocain. Le niveau de l’enseignement baisse dangereusement depuis...

La majorité des élèves marocains a du mal à lire et écrire

Les élèves marocains ont des difficultés à acquérir des compétences de base. 70 % d’entre eux ont encore du mal à lire et à écrire.

Des parents d’élèves font plier une école française à El Jadida

À El Jadida, des parents d’élèves ont contraint un lycée français à retirer un manuel de géopolitique comportant des cartes du Maroc amputés du Sahara.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...