Maroc : déjà une grève des enseignants

30 août 2021 - 10h22 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les jeunes professeurs et instituteurs marocains ne décolèrent pas. En marge à la rentrée scolaire qui s’annonce, ils projettent un mouvement de grève pour dénoncer une précarisation de la profession, une privatisation du secteur et réclament le statut de fonctionnaire, mais surtout la fin des poursuites judiciaires contre leurs collègues.

Quelque 55 000 jeunes enseignants de l’éducation nationale recrutés par contrat à durée déterminée (CDD) continuent de crier leur mécontentement, peu convaincus par les propositions du gouvernement. Ils prévoient un mouvement de protestation le 2 septembre prochain.

Entre autres revendications, les enseignants exigent l’embauche de leurs collègues contractuels non encore intégrés dans la fonction publique, le paiement d’arriérés de salaires et des primes au titre des années 2016, 2017 et 2021, ainsi que de meilleures conditions de travail.

A lire : Maroc : nouvel appel à la grève des enseignants contractuels

Aussi, ces « contractuels » réclament toujours le statut de fonctionnaire au sein du ministère de l’Éducation et protestent contre les ponctions qui ont touché les salaires de certains de leurs collègues. « Non au démantèlement de l’école publique », « l’intégration ou rien » et « non à la contractualisation » seraient notamment les mots d’ordre prévus.

L’arrestation de certains enseignants qui ont décidé de réinvestir la rue a été le point culminent dans le bras de fer mené avec les autorités. Accusés d’infractions aux mesures de l’état d’urgence, de rassemblement non autorisé et d’outrage aux institutions, ils passeront bientôt devant la justice.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grève - Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

La grève a payé, 1500 dirhams de plus pour les enseignants marocains

Un accord a été conclu ce dimanche à Rabat entre le gouvernement et les principales centrales syndicales, visant à améliorer la rémunération des enseignants.

Maroc : nouvel appel à la grève des enseignants contractuels

Les enseignants contractuels sont à nouveau en colère contre le ministère de l’Éducation nationale. Ils projettent l’organisation d’une grève nationale les 28 et 29 avril, en...

Grève des enseignants : les parents des élèves inquiets

Suite aux mouvements de débrayage qui ont secoué l’école publique, les parents d’élèves ont exprimé leur mécontentement et appelé toutes les parties à œuvrer pour l’intérêt...

Maroc : un enseignant agressé pour avoir tenté de sauver une élève à Tamesna

Un enseignant a été violemment agressé par des voleurs en essayant de porter assistance à une élève qui se faisait voler son téléphone portable.L’incident s’est produit vendredi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...