Maroc : nouvel appel à la grève des enseignants contractuels

26 avril 2021 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les enseignants contractuels sont à nouveau en colère contre le ministère de l’Éducation nationale. Ils projettent l’organisation d’une grève nationale les 28 et 29 avril, en plus d’un sit-in le mois prochain, pour dénoncer la « nonchalance » de la tutelle à accéder à leurs revendications.

Cette décision des enseignants contractuels « ferait suite au traitement irresponsable et continu par le ministère de l’Éducation nationale du dossier des professeurs, et de l’ignorance de leurs appels incessants afin d’accélérer la solution du problème », fait savoir Hespress, citant une source proche du dossier. Ces enseignants reprochent à la tutelle d’avoir affirmé à l’approche des élections législatives, « que leur dossier a été réglé le 21 janvier 2020, et qu’il n’y a nul besoin de faire marche arrière pour retourner à l’étape du dialogue ».

Aussi, ils exigent leur intégration dans le statut de la fonction publique auprès du ministère de l’Éducation nationale. Une revendication à laquelle le ministre déclare ne pouvoir donner suite, en raison de la politique de régionalisation avancée. Le ministère « n’a imposé le mode d’embauche régional à personne et reste attaché à garantir le droit des élèves à l’apprentissage », a fait observer Said Amzazi devant les élus de la première Chambre, soulignant que les enseignants concernés ont marqué leur adhésion à ce dispositif en toute liberté, sans pression aucune. La participation massive et libre aux concours de recrutement organisés annuellement par les académies régionales est l’expression de la réussite de ce système, a-t-il martelé.

Pour rappel, les contractuels ont les mêmes salaires que les permanents, (près de 5000 dirhams par mois). Seulement, à la différence de ces derniers, ils n’ont pas le double avantage de la stabilité de l’emploi et de la retraite. À savoir que le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de près de 25 % entre 2010 et 2020, conclut le média.

Sujets associés : Intégration - Grève - Education - Régularisation - Alerte

Aller plus loin

Manifestation des enseignants violemment dispersée à Rabat (vidéo)

Plusieurs milliers d’enseignants contractuels ont manifesté, mercredi, au centre de Rabat pour exiger leur intégration dans la fonction publique. Interdite, la manifestation a...

Maroc : du changement pour le concours des enseignants

Les postulants au prochain concours de recrutement des enseignants et des cadres administratifs doivent impérativement être âgés de 30 ans maximum. Vendredi, le ministère de...

Maroc : grève annoncée dans les cafés et restaurants

À l’initiative de leur fédération, les cafetiers et restaurateurs du Maroc vont entamer vendredi 9 avril prochain, une grève nationale pour, disent-ils, dénoncer le « refus du...

Maroc : des enseignants condamnés pour avoir manifesté

Les 45 enseignants contractuels qui ont été arrêtés l’année dernière, lors des manifestations qui ont eu lieu à Rabat, ont été fixés sur leur sort. Ils ont été condamnés à...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...