La grève a payé, 1500 dirhams de plus pour les enseignants marocains

10 décembre 2023 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un accord a été conclu ce dimanche à Rabat entre le gouvernement et les principales centrales syndicales, visant à améliorer la rémunération des enseignants.

La signature a été scellée en présence d’Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement, et plusieurs ministres, ainsi que des représentants des syndicats les plus influents du pays, tels que l’Union marocaine du travail (UMT) et la Confédération démocratique du travail (CDT).

A lire : Maroc : déjà une grève des enseignants

Lors d’une communication à la presse, Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, s’est félicité de cet accord, faisant part d’une augmentation salariale substantielle de 1 500 dirhams mensuels pour tous les fonctionnaires du secteur de l’éducation. Cette mesure, selon lui, résout plusieurs problèmes déjà soulevés et apporte une réponse concrète à des revendications longtemps exprimées par les enseignants et employés du secteur.

Le responsable a également insisté sur l’impact positif de cet accord sur l’environnement scolaire, favorisant ainsi une reprise sereine des activités éducatives. Il envisage cet accord comme une étape cruciale pour répondre aux attentes des familles et garantir une continuité pédagogique pour les élèves.

Ce renouveau, selon le ministre, devrait également catalyser la réforme globale du système éducatif marocain, en mobilisant l’ensemble des acteurs, enseignants et personnel administratif, autour de cet objectif commun.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grève - Education - Chakib Benmoussa - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Les enseignants marocains sanctionnés

Le ministère de l’Éducation nationale vient d’interdire aux enseignants du secteur public de faire des heures supplémentaires dans des écoles privées.

Le Koweït va licencier des enseignants marocains

Le ministère de l’Éducation koweïtien a récemment annoncé son intention de se séparer de plus de 2 000 enseignants et chefs de département étrangers exerçant dans 14 spécialités...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la...

Le Maroc punit les enseignants grévistes

Près de 4000 enseignants, responsables des coordinations nationales et régionales pour la plupart, font l’objet de suspensions temporaires de travail. Des sanctions...

Ces articles devraient vous intéresser :

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.