Recherche

France : la conductrice voilée libérée

© Copyright : DR

22 octobre 2019 - 09h00 - Monde

La conductrice voilée dont le chien a été abattu lors de son interpellation, le 18 octobre, en Seine-Saint-Denis, a retrouvé sa liberté après 48 heures de garde à vue au commissariat d’Aubervilliers.

Âgée de 35 ans, la femme voilée fait l’objet d’une convocation devant le Tribunal correctionnel pour outrage, rébellion et menace envers une personne dépositaire de l’autorité publique, a indiqué le 20 octobre, le Parquet de Bobigny.

La conductrice aurait emprunté une voie de tramway pour dépasser une file de voitures, sur le quai de la Marine à l’Ile-Saint-Denis, le 18 octobre, avant d’être arrêtée, relatent des forces de l’ordre.

Son interpellation a tôt fait d’alimenter une vive polémique. En effet, bon nombre d’internautes qui ont suivi les vidéos relayées sur les réseaux sociaux sur la scène pensaient que son arrestation était liée au hijab qu’elle portait. Selon les forces de l’ordre, il n’en est rien.

Réagissant à l’interpellation de sa cliente, Hosni Maati a déclaré que sa « cliente reconnaît avoir enfreint le Code de la Route et opposé une résistance aux forces de l’ordre ».

Toutefois, l’avocat de la conductrice a fustigé la durée de la garde à vue qu’il qualifie de « jamais-vu », pour une pareille affaire. Il ajoutera qu’il n’y a eu aucune violence envers les forces de l’ordre.

De son côté, le Parquet de Bobigny a déclaré que le chien de la conductrice, abattu, serait un croisement entre un pitbull et un labrador.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact