Recherche

La France durcit les contrôles en provenance du Maroc

© Copyright : DR

8 octobre 2020 - 10h00 - Maroc

Les conditions d’entrée en France des Marocains et les contrôles sont davantage renforcées dans les aéroports depuis la facilitation des conditions d’entrée aux touristes et aux hommes d’affaires dans les aéroports au Maroc. A l’origine de cette situation, les nombreuses tentatives de fraude observées dans les aéroports français.

Pour accéder au territoire français, les autorités surveillent de près les attestations de santé et de rendez-vous professionnel des hommes d’affaires marocains pour en vérifier l’authenticité, rappelle Medias24. Si une grande partie a profité de cette mesure pour voyager en toute quiétude, les nouveaux cas de fraude pour fausse maladie pour hommes d’affaires et de maladie identifiés sont aussitôt renvoyés au Maroc par le premier vol et les auteurs poursuivis, confirme le Quai d’Orsay.

Pour prévenir désormais ces entrées illégales, de nouvelles conditions d’entrée ont été imposées en France. Les simples consultations avec un médecin en France ne sont plus autorisées. Pis, les hommes d’affaires sont invités à s’adresser au consulat français ou aux chambres de commerce pour se faire délivrer un laissez-passer exceptionnel. Même du côté de Royal air Maroc, les contrôles sont renforcés au risque d’assurer le voyage retour de sa clientèle refoulée de France. "Que ce soit pour un patient qui requiert une intervention chirurgicale ou un homme d’affaires qui doit conclure un deal, les documents présentés à l’embarquement se doivent d’être crédibles. », précise le top management de la compagnie aérienne nationale. Ils soutiennent avoir refusé d’embarquer un Canadien d’origine marocaine qui n’avait pas les documents nécessaires pouvant justifier l’urgence de sa visite à Paris.

Pour voyager désormais en France, les voyageurs doivent se munir d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection au Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol ; une attestation de déplacement dérogatoire vers la France métropolitaine depuis les pays tiers ; un ou plusieurs documents permettant de justifier le motif du déplacement ; le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé dans les trois jours avant l’embarquement.

Des conditions sont également posées au sujet des tests PCR. Si le résultat du test présenté aux autorités est négatif, les voyageurs peuvent alors circuler librement sur le territoire français. Quant aux voyageurs n’ayant pas réalisé de test de dépistage du Covid-19, ils doivent respecter une quatorzaine volontaire et respecter les mesures de précaution figurant sur le flyer qui leur sera remis à l’arrivée. Si les voyageurs souhaitent réaliser immédiatement un test à leur arrivée, ils pourront alors utiliser les points organisés par les ARS dans les aéroports, précise-t-on.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , France , Transport aérien

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact