La France dissout deux associations suspectées de radicalisation

6 janvier 2022 - 19h40 - France - Ecrit par : A.T

Le gouvernement français a annoncé la dissolution deux associations gérantes la mosquée d’Allonnes, dans la Sarthe. Ces dernières sont soupçonnées de « relations avec la mouvance islamiste radicale ».

Il s’agit selon un tweet du ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin de l’Association allonnaise pour le juste milieu » et l’association Al Qalam, accusées d’ « inciter à la haine ».

Selon le décret de dissolution, les deux associations « promeuvent une pratique radicale de l’islam, légitimant le recours au djihad armé, la mort en martyr ainsi que l’instauration de la charia », et « légitiment les attentats terroristes ».

A lire : Réaction des responsables de la mosquée d’Allones suite à sa fermeture

Ces mêmes raisons avaient conduit à la fermeture administrative de la mosquée pour 6 mois, décidée le 25 octobre par le préfet de la Sarthe. Malgré les dénégations des responsables des deux associations, le Conseil d’État a validé cette décision.

La décision insiste aussi sur l’enseignement de l’école coranique gérée par les deux associations, qui « valorise le djihad armé et la haine des juifs ainsi que la mise à mort des homosexuels », cela ayant « amené certains parents à se plaindre ». Jusqu’à 110 enfants suivaient les cours dans cette école.

Sujets associés : France - Religion

Aller plus loin

Radicalisation : la Fédération Musulmans de France dénonce une stigmatisation de l’islam

Suite à la diffusion sur M6 de l’émission Zone interdite consacrée à la radicalisation dans la ville de Roubaix, la fédération Musulmans de France a condamné une médiatisation...

La France dissout encore une association contre l’islamophobie

Réuni en conseil des ministres ce mercredi 20 octobre, le gouvernement français a dissout l’association « Coordination contre le racisme et l’islamophobie » basée à...

Réaction des responsables de la mosquée d’Allones suite à sa fermeture

Sur ordre de la préfecture de la Sarthe, la mosquée d’Allonnes est fermée pour une durée de six mois. Les autorités accusent les responsables de ce lieu de culte qui accueille...

France : la mosquée d’Allones définitivement fermée

Sur décision du ministère de l’Intérieur, la préfecture de Sarthe va procéder à la fermeture définitive de la mosquée d’Allonnes qui accueille quelque 300 fidèles. Les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.