France : un Marocain égorgé à Pont-Saint-Esprit

22 mai 2021 - 18h00 - France - Ecrit par : S.A

Un Marocain de 44 ans a été abattu à Pont-Saint-Esprit dans le Gard le 18 mai dernier. Deux suspects ont été mis en examen pour assassinat.

Le corps du quadragénaire a été découvert sous un canapé jeté dans un champ en bordure d’une voie de chemin de fer. Vendredi, le parquet de Nîmes a ouvert une information judiciaire pour assassinat, rapporte Midi Libre. Le présumé meurtrier a été interpellé par les gendarmes de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze. Il serait intervenu sur fond de beuverie et de prise de stupéfiants dans une maison squattée par des marginaux.

Cet homme originaire de Compiègne (Oise) aurait avoué son crime : un coup de couteau qui a totalement égorgé la victime et un tir de fusil (trafiqué en arme de poing) sur son compagnon de libation. Les enquêteurs auraient saisi les deux armes. Le deuxième suspect a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Il est soupçonné d’avoir aidé à déplacer le cadavre et à le cacher sous le canapé.

Jeudi, les gendarmes ont amené les deux suspects au palais de justice de Nîmes. Leur interrogatoire a eu lieu dans le bureau de la juge Cohen. Le parquet de Nîmes a réclamé la mise en examen pour assassinat pour le premier avec un placement en détention et une mise en examen pour recel de cadavre et modification de la scène de crime pour le second.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Homicide

Aller plus loin

Espagne : le corps d’un Marocain découvert dans un fossé d’irrigation (vidéo)

Les services de police ont fait une macabre découverte, lundi matin dans la commune de Molina de Segura, dans la région de Murcia. Le corps en décomposition avancée d’un...

Iliass Tahiri, Marocain tué comme George Floyd

Alors que les mouvements anti-racisme ne flanchent pas aux États-Unis et dans d’autres pays, une affaire refait surface. Il s’agit d’Iliass Tahiri, un jeune Marocain décédé dans...

Belgique : hommage à la Marocaine égorgée en pleine rue (vidéo)

La commune d’Evere a organisé, jeudi 3 juin, une cérémonie d’hommage en mémoire de Mounia, une Marocaine de 36 ans, égorgée par un individu en pleine rue dimanche 30 mai. Cette...

Un Marocain agressé violemment à Briançon

Deux jeunes hommes de 16 et 20 ans ont passé à tabac un Marocain de 37 ans à Briançon (Hautes-Alpes). Un trafic de drogue serait à l’origine de cette agression.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.