France : vers la création d’une nouvelle organisation de lutte contre l’islamophobie ?

3 février 2022 - 08h20 - France - Ecrit par : S.A

Après les dissolutions d’organisations de lutte contre l’islamophobie telles que le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et la mise à l’écart du circuit de l’Observatoire national de lutte contre l’islamophobie du fait du lâchage du Conseil français du culte musulman (CFCM) par l’État, le Forum de l’islam de France (FORIF) mène des réflexions sur la création en France d’une nouvelle organisation de lutte contre les actes antimusulmans.

S’achemine-t-on vers la création d’une nouvelle organisation de lutte contre l’islamophobie en France ? Le Forum de l’islam de France (FORIF) aborde la question de la lutte contre les actes antimusulmans et la sécurité des lieux de culte à travers un groupe de travail. En France, les actes antimusulmans ne cessent de se multiplier ces dernières années. Dans sa note de synthèse, le groupe rappelle que « les chiffres ne reflètent qu’une partie de la réalité, car les victimes d’actes antimusulmans ne font pas toujours les démarches pour porter plainte », rapporte Saphirnews.

À lire : La France dissout encore une association contre l’islamophobie

Il ressort des réunions du FORIF auxquelles ont participé des représentants de l’administration, la nécessité de mettre en place une structure dédiée qui serait « l’interlocuteur des services de l’État au niveau territorial puis au niveau central ». « Il ne s’agira pas d’une instance de représentation des musulmans, mais d’une structure légitime parce que professionnelle et experte, dans une approche pluridisciplinaire de la problématique d’une part, et parce qu’ancré dans les réalités du terrain d’autre part grâce aux liens étroits qu’elle entretiendra avec les pôles départementaux », insiste-t-on.

À lire : Le Conseil d’État confirme la dissolution du CCIF et de BarakaCity

Écarté des réunions du FORIF, Abdallah Zekri, président de l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie met en garde : « La convention que nous avons signée (du temps de Brice Hortefeux en 2010, NDLR) n’a pas été formellement dénoncée à ce jour. Si l’État ne veut plus reconnaître l’Observatoire, je prendrai acte mais cela ne m’empêchera pas de continuer à dénoncer les actes islamophobes ». Pour l’heure, les réunions se poursuivent. La séance plénière inaugurale devra avoir lieu samedi 5 février au Conseil économique social et environnemental (CESE), à Paris.

Sujets associés : France - Islamophobie - Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF)

Aller plus loin

Dissolution annoncée du CCIF, les raisons de l’incompréhension

Le ministère de l’Intérieur a notifié au Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)sa dissolution. Cette volonté incomprise et «  injuste  » soulève des contestations.

Le Conseil d’État confirme la dissolution du CCIF et de BarakaCity

Le Conseil d’État a validé vendredi 24 septembre la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)- reconstitué en Belgique sous le nom du Collectif contre...

Rapport alarmant de l’ONU sur l’islamophobie

Ahmed Shaheed, rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction a présenté, jeudi 4 mars, son rapport thématique intitulé «  Combattre la haine contre les...

Les critiques fusent après le lancement du Forum de l’islam de France

Le lancement du Forum de l’islam de France (FORIF) n’est pas du goût des responsables musulmans, qui dénoncent « un islam colonial ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.