Gérald Darmanin : « les Marocains disent que je suis un agent des Algériens »

9 février 2022 - 19h40 - France - Ecrit par : S.A

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur dont le département est à l’origine du lancement du Forum de l’islam de France (FORIF), nouvelle instance de gouvernance du culte musulman, assure que l’État est disposé à accompagner les musulmans s’ils s’organisent.

« […] Une grande partie des acteurs ne s’aiment pas entre eux. C’est ça aussi la difficulté du ministre de l’Intérieur, celle de travailler avec des gens qui ne veulent pas se parler entre eux, qui, parfois, refusent même d’être dans la même pièce, et qui se parlent à coup de communiqués en s’accusant les uns des autres de choses dont je ne comprends parfois même pas le début ni la fin de l’accusation. C’est donc très difficile de voir ce manque d’unité dans le monde musulman français », a déclaré Gérald Darmanin dans une interview accordée à SaphirNews à l’issue de la première édition du FORIF.

À lire : Les critiques fusent après le lancement du Forum de l’islam de France

« Je crois qu’il y a des difficultés dans les mondes juif, catholique ou protestant mais, quand ils parlent aux pouvoirs publics, ils sont unis, se mettent d’accord avant, acceptent les compromis entre eux. Ce n’est pas le cas des représentants (musulmans) que j’avais devant moi jusqu’à présent », a ajouté celui qui a nourri des réflexions sur l’islam de France et a produit un « plaidoyer pour un islam français » en 2016. Selon lui, ces représentants ont tous de qualités intéressantes intellectuellement, humainement : « Certains sont même des personnes avec qui je pourrais allègrement discuter de tout autre chose, estime le ministre de l’Intérieur. Mais ensemble, ils n’arrivent pas à forger cette unité. »

À lire : France : vers la création d’une nouvelle organisation de lutte contre l’islamophobie ?

En conséquence, « cela demande une énergie supplémentaire à l’État qui n’est pas bien placé parce que légitimement, les autres disent que l’État s’occupe de tout sans s’occuper de tout, mais s’occupe de beaucoup parce que les musulmans ne sont pas unis. Ce n’est pas tellement des questions de fond sur lesquelles j’aurais échangé. C’est plus la difficulté d’avoir des interlocuteurs », a souligné le responsable, ajoutant qu’heureusement, le fait qu’il soit « un petit-fils de musulman » à la tête du ministère de l’Intérieur qui conduit le chantier de l’islam de France constitue un atout pour lui dans sa communication avec ses interlocuteurs.

À lire : Un élu français : « Dès que l’on parle de l’Islam, notre pays devient fou »

« C’est un atout parce que je sais que, quand on pose la question des carrés musulmans, je n’ai pas besoin de lire mes notes pour savoir ce qui ne va pas. […] Mes origines familiales sont l’objet d’attaques », a-t-il poursuivi. Les Marocains disent que je suis un agent des Algériens et des Algériens disent que mon grand-père a choisi la France… […] Moi, j’aime passionnément la Tunisie, le Maroc et l’Algérie. » Gérald Darmanin a par ailleurs assuré que l’État français est prêt à accompagner les musulmans. « Si les gens prennent au sérieux leur structuration, s’ils voient l’espoir que cela suscite, qu’ils s’organisent en conséquence et se solidarisent entre eux, ce n’est pas seulement le Ciel mais c’est l’État qui les aidera », a-t-il conclu.

Sujets associés : France - Religion - Islam

Aller plus loin

Eric Zemmour : « Je ne veux pas changer l’islam »

Le candidat à la présidentielle 2022, Eric Zemmour assure qu’il ne changerait pas l’islam en France. Toutefois, il s’engage à faire en sorte que les musulmans respectent le pays.

France : vers la création d’une nouvelle organisation de lutte contre l’islamophobie ?

Après les dissolutions d’organisations de lutte contre l’islamophobie telles que le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et la mise à l’écart du circuit de...

Un élu français : « Dès que l’on parle de l’Islam, notre pays devient fou »

Guillaume Delbar, maire de Roubaix, a réagi au reportage de M6 consacré à l’action des pouvoirs publics face à l’islam radical tourné en grande partie dans sa ville. Un...

Les critiques fusent après le lancement du Forum de l’islam de France

Le lancement du Forum de l’islam de France (FORIF) n’est pas du goût des responsables musulmans, qui dénoncent « un islam colonial ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Voici la date de la nouvelle année musulmane (Fatih Moharram)

Le 1ᵉʳ Moharram, marquant le début de la nouvelle année de l’hégire 1444, sera célébré le 30 juillet prochain au Maroc, d’après les calculs astronomiques. La date officielle sera annoncée dans quelques jours par le ministère des Habous.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.