Recherche

France : le témoignage rare d’un chrétien sur l’islam dans les quartiers sensibles

© Copyright : DR

20 février 2020 - 20h00 - Monde

Paul*, un chrétien résidant dans un quartier sensible musulman, raconte l’islam en France.

"Quand vous échangez avec des gamins à la sortie de l’école, et que vous leur demandez quelle est leur nationalité, ils répondent d’abord : ’Musulman’ ; ensuite, algérien, marocain, tunisien... et enfin, parfois, français", a déclaré à Famille chrétienne, Paul. Selon lui, "les territoires perdus de la République ne sont pas un fantasme médiatique : c’est la réalité."

Pour ce cadre de la mairie, son travail consiste à créer un lien particulier avec les habitants de ces quartiers. Il confie s’être rendu compte que l’islamisme ne se développe que dans ces entre-soi où "la religion prend le pas sur tout le reste". "Quand on vit dans un quartier où l’on parle tous la même langue [Ndlr : l’arabe ou une langue maghrébine], où l’on suit les mêmes coutumes, et où l’on vit sur le même modèle familial, difficile d’imaginer autre chose."

Autre constat : "les gens préfèrent parler de croyant à croyant". Paul parle souvent du Christ aux jeunes de ces quartiers. "En fait, les choses sont parfois très simples : la plupart de ces jeunes sont justes des gamins qui ont besoin d’être aimés. À partir du moment où on pose ce regard sur eux, le ton change, et l’on peut parler de Dieu, de foi, de religion… Dans le fond, ils sont très curieux !"

Résultat : le salafisme qui met la piété sociale en avant, apparaît comme "un simple conformisme". "Chercher au-delà de la mosquée est difficile. Au moment du ramadan, alors même que la plupart des habitants ne se soucient absolument pas de religion, le reste de l’année – sans parler des délinquants... –, la cité devient une ville islamique. C’est 90 % des habitants qui y participent. Si vous ne suivez pas le mouvement, mais qu’au moment du Carême vous jeûnez, là, ça va intéresser : ’Tiens, mais pourquoi tu fais ça ?’ C’est en ce moment-là qu’on crée le dialogue."

*Prénom d’emprunt

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact