France : des travailleuses agricoles marocaines détachées réclament justice

17 juin 2020 - 06h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Cinq ex-travailleuses agricoles marocaines détachées étaient, mardi 16 juin, face aux juges des prud’hommes d’Arles où elles ont réclamé justice contre les abus subis lors des détachements. Elles étaient employées par une société d’intérim espagnole dans des exploitations agricoles en France. Le verdict sera prononcé le 22 septembre.

Des journées de travail de neuf heures "sans pause, où on mange en cachette", des salades "qu’on coupe sans gants de protection", des semaines avec "sept jours de travail", du harcèlement, un contrat rompu à cause d’une grossesse. Les abus sont légion.

Une nouvelle audience a eu lieu, mardi, trois ans après les dénonciations. Le système dit de détachement développé dans les années 90 est "une relation triangulaire entre un salarié, une société d’intérim et une société utilisatrice (les exploitations)", a rappelé le juge départiteur, Philippe Bruey. Un système autorisé par l’Union européenne (UE), et dont sont victimes les cinq ex-travailleuses agricoles. La société d’intérim espagnole, Laboral Terra-aujourd’hui en liquidation judiciaire- les avaient employées dans des exploitations agricoles et sociétés d’emballages du Sud-Est de la France.

Pour Yann Prevost, l’avocat de deux des ex-salariées, Yasmina Tellal et Karima, "ce système est un nid de manquements à la dignité des travailleurs quand il n’est pas contrôlé". Il accuse Laboral Terra d’avoir violé les règles de l’UE sur le détachement, ses clientes étant soumises au droit espagnol. "Il n’y a pas de détachement. Les contrats ont été signés en France avec des salariés qui étaient en France", pour des missions à répétition, sans rentrer en Espagne et les salariés auraient dû bénéficier de CDI de droit français, explique-t-il.

C’est pourquoi ces ex-salariées marocaines réclament à Laboral Terra des dizaines de milliers d’euros de rappels sur salaires, d’indemnités et de dommage et intérêt notamment pour "prêt illicite de main d’œuvre", rapporte AFP. De même, elles demandent une condamnation en solidarité pour une dizaine de sociétés agricoles françaises. "Ce contrat, il favorise le dumping social, mais il est légal. (…)Ce qui se passe entre Laboral Terra et les salariés, ce n’est pas le problème des sociétés utilisatrices", a réagi Jean-Pierre Tertian, l’avocat d’une entreprise d’emballage agricole.

Sujets associés : France - Espagne - Droits et Justice - Agriculture

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Situation des saisonnières marocaines en Espagne : des ONG alertent l’ONU

Face à la situation des travailleuses saisonnières marocaines recrutées pour la cueillette des fruits rouges à Huelva en Espagne, un collectif d’ONG a saisi l’Organisation des...

Espagne : les saisonnières marocaines sur le départ

Les saisonnières marocaines travaillant dans les exploitations agricoles de Huelva en Espagne s’apprêtent à rentrer au pays. La filière ibérique a sollicité l’aide de la maison...

Nous vous recommandons

France

Vacances au Maroc : les tour-opérateurs français se frottent les mains

Les tour-opérateurs français se réjouissent de la reprise des vols entre l’hexagone et le royaume, assurant que la décision et les mesures incitatives qui vont avec, boostent leurs chiffres d’affaires et engendreront, à moyen et long terme, de nombreuses...

«  Illégitimes  », le premier livre de la journaliste marocaine Nesrine Slaoui

« Illégitimes », c’est le titre du livre de la journaliste marocaine Nesrine Slaoui, dont la sortie est prévue cette semaine. Dans ce livre, la jeune femme fait un témoignage assez détaillé sur son parcours de «  transfuge de classe  », des HLM du Vaucluse...

France : une saisonnière marocaine dénonce l’esclavage moderne

Une Marocaine vient de prendre la fuite d’une exploitation agricole suite à des faits qu’elle qualifie d’esclavage moderne. Âgée de 44 ans, elle travaillait dans des champs de fraises dans la région du...

Lamia El Aaraje, candidate PS à la législative partielle, reçoit le soutien de Anne Hidalgo

La franco-marocaine Lamia El Aaraje, conseillère de Paris et élue du 20ᵉ arrondissement a reçu le soutien de la maire Anne Hidalgo dans sa course à la législative partielle prévue les 30 mai et 6 juin 2021. Candidate désignée du PS, elle représente le parti...

L’Europe "vole" les joueurs marocains

Alors que les sélections européennes des U20 sont sur le point de disputer les éliminatoires de l’Euro, les différentes fédérations de football de pays européens tentent de convaincre les jeunes talents marocains à jouer pour leurs pays...

Espagne

Les MRE en voiture devront encore attendre avant de prendre le bateau à Algésiras

Après le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne, le trafic régulier des passagers et des autocars reprend ce mardi 12 avril 2022 entre les ports marocains de Tanger Med et de Tanger-Ville et les ports espagnols d’Algesiras et de Tarifa....

Un Marocain derrière un grand réseau de trafic de cocaïne en Espagne

La police espagnole, en collaboration avec les forces de sécurité portugaises, a démantelé lundi un réseau de narcotrafiquants qui voulait introduire en Espagne de la drogue en provenance du Maroc et dissimulée dans un bateau de pêche. En tout, 20...

Le parcours d’Ayoub, prêt à tout pour atteindre l’Espagne

Ayoub, un jeune migrant marocain, a quitté le Maroc à la nage pour rejoindre Ceuta, avant de regagner l’Espagne. Voici son histoire.

Abdelghafour se tue en mer pour rejoindre Sebta (vidéo)

Le corps sans vie d’Abdelghafour Benaboura, un Marocain de 37 ans, a été retrouvé en mer mercredi dernier à Ceuta par les agents de la Garde civile. Il a été enterré samedi au cimetière de Sidi Embarek.

Le Maroc peut-il revendiquer les îles Canaries ?

La Coalition canarienne-Parti nationaliste canarien (CC-PNC) demande au ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, de confirmer si le Maroc aurait pu revendiquer un territoire des îles Canaries si l’Espagne n’avait pas soutenu le plan marocain...

Droits et Justice

France : la justice va rouvrir le dossier Omar Raddad

La justice française a décidé de rouvrir, 27 ans après, le dossier du Marocain Omar Raddad , condamné pour le meurtre de Ghislaine Marchal.

La police de Bruxelles Midi veut poursuivre les policières racistes

La police de Bruxelles Midi compte engager des poursuites judiciaires contre deux policières accusées de racisme.

Le rapatriement du corps d’un Marocain refusé par l’Espagne

La police judiciaire espagnole exige des tests plus approfondis avant que le tribunal n’autorise le rapatriement de la dépouille de Taofik Belassal, le jeune saisonnier marocain mort dans un incendie survenu à Huelva en décembre...

Espagne : nouveau non-lieu pour la plainte pour génocide contre Brahim Ghali

L’Audience nationale espagnole vient à nouveau de classer sans suite la plainte pour génocide déposée contre Brahim Ghali. Le dossier avait été rouvert pour « vices de forme ».

Hauts-de-Seine : un Marocain condamné pour menaces de mort envers son ex-compagne

Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) a condamné un Marocain de 36 ans à un an et demi de prison pour menaces de mort réitérées envers la mère de ses enfants.

Agriculture

L’OCP fait appel devant la justice américaine

Désormais, toute importation d’engrais phosphatés marocains aux États-Unis doit fait l’objet de droits compensateurs. Suite à cette décision des autorités américaines, le groupe OCP vient de faire appel.

Maroc : baisse de 67% de la production de blé selon la FAO

La production de blé au Maroc devrait chuter drastiquement cette année selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), qui prévoit une baisse de 67 % par rapport à l’année dernière, en raison de la sécheresse et des impacts...

Vente de pastèques en Europe : le Maroc surpasse l’Espagne

Pour la première fois, les ventes de pastèques marocaines ont dépassé celles de l’Espagne sur le marché de l’Union européenne. C’est ce que révèle le service statistique Euroestacom (Icex-Eurosat).

Les ouvriers marocains, une main d’œuvre précieuse pour les vignerons corses

Les ouvriers agricoles marocains sont d’une aide précieuse pour les vignerons corses qui font face au manque de main-d’œuvre locale.

Driscolls veut produire des myrtilles à Dakhla

La société américaine Driscolls, spécialiste des fruits rouges, veut renforcer sa présence au Maroc. Elle a annoncé son projet d’investir dans la production de myrtilles à Dakhla au cours des deux prochaines...