Recherche

Espagne : les saisonnières marocaines sur le départ

© Copyright : DR

15 juin 2020 - 23h30 - Economie - Par: S.A

Les saisonnières marocaines travaillant dans les exploitations agricoles de Huelva en Espagne s’apprêtent à rentrer au pays. La filière ibérique a sollicité l’aide de la maison royale espagnole pour que les opérations de rapatriement démarrent et s’accélèrent.

Selon les statistiques fournies par le gouvernement régional andalou, on dénombre 7 200 saisonnières marocaines dans les exploitations agricoles de Huelva. Leur contrat de travail est venu à expiration depuis plusieurs semaines. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, avait annoncé devant la Chambre des conseillers, le démarrage des opérations de rapatriement des Marocains bloqués en Espagne, ce qui a mis la joie dans le cœur des travailleuses agricoles marocaines.

Les femmes enceintes et les malades seront les premières personnes à rallier le Maroc dans le cadre de cette vaste opération de rapatriement, indiquent des sources diplomatiques. « J’ai deux enfants au Maroc et une nièce que j’ai adoptée après la mort de ma sœur. Je souhaite rentrer au plus vite », confie aux Inspirations ÉCO Menanna, journalière agricole marocaine originaire de Chaouia. Celle-ci est à 5 mois de grossesse.

Plus de place pour les incertitudes. Selon la même source, la filière assure avoir demandé à la maison royale espagnole de l’aider à rapatrier les saisonnières marocaines via un couloir sanitaire, comme ce fut le cas avec les journalières originaires d’Ukraine et de Roumanie. Le secteur reste convaincu que son appel sera entendu. Dans la mesure où la maison royale espagnole a entre-temps réagi promptement aux doléances de cette importante filière espagnole, ce qui a permis au secteur d’expédier des envois d’une valeur de 475 millions d’euros durant le premier trimestre 2020.

En attendant le démarrage des opérations de rapatriement, les saisonnières marocaines immortalisent via des clichés cette saison particulière marquée par la crise sanitaire liée au covid-19. « Je rends mon tablier. C’est ma dernière année. Je veux rester auprès de mes enfants », admet Hayat. Cette mère de famille brûle d’envie de retrouver ses deux enfants et son mari à Agadir. Elle a travaillé pendant douze ans dans les exploitations agricoles espagnoles.

Mots clés: Espagne , Agriculture , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact