La frontière de Sebta se modernise pour plus de sécurité et de fluidité

18 avril 2021 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le processus de modernisation de la frontière du Tarajal avance à grands pas. Les travaux de la deuxième phase se poursuivent normalement et une troisième phase est annoncée afin de rendre la frontière plus «  sûre  » et plus «  fluide  ».

La période de fermeture de la frontière de Tarajal a été mise à profit par le ministère de l’Intérieur pour mener des travaux de modernisation du poste douanier afin de renforcer le contrôle et lutter efficacement contre le trafic de drogue.

Une première phase des travaux a été déjà achevée, la seconde est en cours d’exécution et une troisième est annoncée. Cette dernière phase «  comprend la majorité des actions de modernisation et d’amélioration des services et installations de ladite frontière, y compris les aménagements au profit de la Garde civile et de la police nationale  », indiquent des sources de l’administration centrale à El Faro de Ceuta.

De façon spécifique, la troisième phase comprend le pavage et la signalisation de l’ensemble de l’environnement frontalier, la mise en place de deux petits auvents pour protéger les agents de la police nationale du soleil et de la pluie, la création d’une zone d’inspection des véhicules, et la réhabilitation du bâtiment principal ainsi que de sa charpente métallique.

« Tous ces travaux sont menés pour garantir une frontière plus fluide et plus sûre et faciliter le travail des agents des forces et organes de sécurité qui y fournissent des services, en attendant l’achèvement des travaux de localisation d’un poste de santé  », précisent les mêmes sources.

Les travaux déjà achevés, d’un coût total de 125 500 euros, concernent la construction de 12 modules de bureaux de traitement des demandes de protection internationale, ainsi que de trois toilettes et deux salles d’attente.

La réhabilitation des installations douanières a coûté en 2020, un montant de 481 485 euros, qui a servi à remplacer la serrurerie au niveau des voies d’entrée et de sortie des piétons, et à réhabiliter le bâtiment qui abrite les dépendances de la police nationale et de la garde civile.

Sujets associés : BTP - Douane marocaine - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc-Espagne : déjà un an de fermeture des frontières, sans perspective de réouverture

Ce samedi 13 mars, cela fait un an que les frontières terrestres entre l’Espagne et le Maroc sont fermées, au grand dam des habitants des deux pays. Avec la crise sanitaire qui...

Le Maroc renforce sa présence policière à la frontière de Ceuta

Le Maroc vient de renforcer l’effectif des forces de police au niveau de la frontière avec Ceuta. Cette mesure fait suite à la récente tentative de centaines de migrants...

Bab Sebta va se doter d’un scanner à rayons X

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a lancé depuis le 19 juin un avis d’appel d’offres pour l’acquisition, l’installation et la mise en service d’un scanner...

L’Espagne veut consacrer plus de ressources à la sécurité aux frontières avec le Maroc

Le gouvernement espagnol veut investir davantage dans la sécurité au niveau de sa frontière avec le Maroc. Cela passe notamment par le renouvellement du matériel informatique...

Ces articles devraient vous intéresser :

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : hausse de 21% des recettes douanières à fin novembre

À fin novembre dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 76,81 milliards de dirhams, en hausse de 21,4% par rapport à la même période un an auparavant.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...