L’Espagne veut consacrer plus de ressources à la sécurité aux frontières avec le Maroc

4 août 2021 - 22h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le gouvernement espagnol veut investir davantage dans la sécurité au niveau de sa frontière avec le Maroc. Cela passe notamment par le renouvellement du matériel informatique des postes existants et la construction de nouveaux commissariats.

Pour continuer à lutter efficacement contre l’immigration clandestine, le trafic de drogue, le terrorisme, le crime organisé et la cybercriminalité, l’Espagne entend augmenter le montant des dépenses allouées à la sécurité au niveau de sa frontière avec le Maroc. Selon le secrétaire d’État à la Sécurité, un budget annuel de 54,2 millions d’euros sera voté sur la période 2022-2025, fait savoir Europa Press.

À lire : L’Espagne justifie l’octroi de l’aide au Maroc

Le Conseil des ministres a approuvé cette proposition et précisé qu’une partie de cet argent sera utilisée pour l’acquisition de matériels informatiques afin de répondre aux défis migratoires de l’Arco Sur (Levante, côtes de l’Andalousie et des îles Canaries) et pour l’achèvement des travaux de modernisation de la clôture interne de Ceuta et Melilla.

Une autre partie des fonds sera consacrée à l’achèvement des travaux de construction des commissariats de police d’Almendralejo et de Calatayud, en plus de ceux prévus à Torremolinos et au commissariat central de Valence ainsi que la construction de nouveaux Centres de séjour temporaire pour les migrants, ajoute la même source.

À lire : La frontière de Sebta se modernise pour plus de sécurité et de fluidité

Ce plan de réhabilitation général vise à doter les services en charge de la sécurité d’infrastructures et de moyens nécessaires, en quantité et en qualité, en vue du déploiement d’un nouveau Système de surveillance externe intégré (SIVE) et d’un nouveau système d’enregistrement électronique des entrées et sorties des postes frontières, lesquels seront connectés au système central de l’EES (Entry/Exit System) qui sera obligatoire à partir de l’année 2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne

Aller plus loin

L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a catégoriquement rejeté lundi, au Conseil européen, la proposition de suspendre l’allocation des fonds européens au Maroc, le temps...

Sebta et Melilla : bientôt un système de reconnaissance faciale aux frontières avec le Maroc

Le système de contrôle d’entrée et de sortie prévu aux frontières de Sebta et de Melilla avec le Maroc sera opérationnel en mai, a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur.

Vers un dégel des relations entre le Maroc et l’Espagne ?

Sur invitation du Maroc, le représentant de l’ambassade d’Espagne à Rabat a participé à une visite guidée au siège du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) en...

Le parti d’extrême droite Vox préoccupé par l’investissement massif au profit du Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande des explications au gouvernement espagnol sur la dépense de 12 millions d’euros à effectuer pour l’achat de 98 caméras thermiques et 168...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».