Espagne : la justice ordonne l’expulsion d’un homme lié à la fusillade de Marrakech

28 novembre 2018 - 17h20 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

La justice espagnole vient d’ordonner l’expulsion d’un homme lié à la fusillade qui avait ciblé le café « la Créme » à Marrakech il y a un peu plus d’un an.

Agé de 33 ans, l’homme avait été arrêté en août dernier aux Baléares et fait partie d’une organisation criminelle dont le chef était Gwenette Martha, tué en 2014. La bande avait décidé de tuer le chef d’un autre groupe criminel rival pour s’être approprié une grande quantité de cocaïne qui, apparemment, ne lui appartenait pas.

Le 2 novembre dernier, deux hommes qui circulaient à moto se sont introduits dans le café « la Créme », dans un quartier huppé de Marrakech avant d’ouvrir le feu. Douze balles ont été tirées sur un jeune étudiant en médecine, 9 à la tête et 3 au thorax. La jeune femme qui se trouvait en sa compagnie avait également été touchée au ventre et un autre jeune avait reçu une balle. Les tireurs s’étaient trompés de cible.

Aucun détail n’a été fourni sur l’identité de l’homme qui va être extradé, ni sur le pays (Pays-Bas ou le Maroc) qui l’a réclamé ni même sur sa nationalité.

Sujets associés : Espagne - Pays-Bas - Extradition - Fusillade café à Marrakech

Aller plus loin

Les deux frères du commanditaire de la fusillade à Marrakech arrêtés

L’enquête sur la fusillade qui s’est produite en novembre dernier à Marrakech et qui a visé le café « La Crème » connaît de nouveaux rebondissements avec l’arrestation au Maroc...

Cocaïne, vengeance et rivalités entre mafias derrière la fusillade de Marrakech

La rivalité entre mafias aux Pays-Bas serait derrière la fusillade du café la « Créme » à Marrakech en novembre dernier.

Fusillade de Marrakech : le milieu de la drogue néerlandais craint les représailles du Maroc

Aux Pays-Bas, et plus particulièrement dans les milieux criminels à Amsterdam, le règlement de compte raté à Marrakech jeudi dernier, suscite l’inquiétude.

Maroc : le procès des auteurs de la fusillade de Marrakech reporté

Le procès des auteurs de la fusillade qui avait ciblé le café « La Crème » à Marrakech vient d’être reporté par la justice.

Ces articles devraient vous intéresser :

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.